FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 juin 2013

images

On ne les compte plus, ces commerçants qui jettent l’éponge sous la menace des musulmans dans l’indifférence de la police et de l’Etat. Car le métier de charcutier ne prévoit ni une formation para-militaire ni au krav Maga, et d’ailleurs, ce serait le commerçant qui se retrouverait en prison pour avoir offensé l’islam en vendant de l’alcool ou du jambon, ou des mini-jupes.

[jwplayer mediaid= »50588″]

Le même scénario se répète un peu partout en France (sauf en Corse pour l’instant) dans les coins où une majorité islamique s’incruste. Les musulmans chassent les Français non musulmans, et les commerces qui les offensent. Un scénario bien rôdé qui a permis de chasser les Juifs des pays arabes, et maintenant les Chrétiens de Syrie, du Liban, d’Egypte, d’Irak. Les Chrétiens étaient là avant eux ? Et alors ? L’islam est conquérant et menteur. D’abord ils volent votre terre, ensuite ils vous expliquent qu’ils sont là depuis 3000 ans, regardez en Palestine, où ils reprochent aux juifs sans rougir de « judaïser » Jérusalem…

Et maintenant c’est votre tour, la France, et vous n’avez pas, comme les Israéliens, un gouvernement pour vous soutenir et vous défendre, c’est même l’inverse.

Charia pour la France

Au centre commercial Italie de Rennes, le boucher-traiteur a jeté l’éponge, « usé par les pressions » des musulmans. A la place, une boucherie halal, la deuxième du centre.

Parce que j’avais le malheur de vendre du porc

En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois, « Parce que j’avais le malheur de vendre du porc ! », assure Jérôme.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il y a quelques années, une inscription a été gravée au couteau sur sa porte : « A mort les porcs, on vous saignera. »

« Comme les fois précédentes, j’ai déposé plainte au commissariat. Comme les fois précédentes, les policiers ont refusé de se déplacer pour constater. Je suis amer. »… « Il y a trois ans, un soir, une dizaine de voyous est entrée dans ma boutique. Ils m’ont dit que si le lendemain, vendredi, je faisais cuire des galettes-saucisses dehors, comme c’était la tradition depuis toujours, ça se passerait très mal. Du coup, j’ai arrêté de faire des galettes-saucisses le vendredi, jour de prière chez les musulmans. Je les ai faites le samedi en fin de matinée, quand les perturbateurs de ce quartier dorment encore. »

Choqués par ce qu’ils considèrent comme des actes « racistes », des habitants ont fait circuler une pétition pour dénoncer ces agissements et témoigner leur solidarité au boucher. Plusieurs centaines de signatures ont été récoltées. « Rien n’a changé, confie pudiquement Jérôme. J’ai essayé de résister, mais je me suis lassé. Aujourd’hui, je quitte le navire. Pourtant, mon commerce marchait bien. »

Dans le quartier, les mésaventures du boucher sont connues de tous.

Un parmi d’autres, dans le quartier

Le patron de l’épicerie halal voisine, Abdalah est installé à Italie depuis quelques mois. A plusieurs reprises, des personnes lui ont demandé de stopper la vente d’alcool. « J’ai changé mes bouteilles de place, mais j’ai tenu bon. C’est passé. Aujourd’hui, il n’y a pas d’hostilité. »

La pharmacienne confirme cette francophobie : « ….il y a de l’intolérance. Chose que l’on ne voyait pas auparavant. »

La pharmacienne est encore en deçà, et la réalité est bien différente : cette « intolérance » au Catholiques français est une guerre de religion, une guerre de conquête, un remplacement de civilisation, de population, de culture, par la terreur.

Certes, le bourgeois socialiste qui vit dans le 7e arrondissement de Paris ne constate aucune intolérance, aucun remplacement de civilisation, de population, de culture, et encore moins de terreur. Mais l’hypocrite sait où il ne laissera pas ses enfants s’installer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/06/28/alerte-au-communautarisme-a-italie-14647.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz