FLASH
[13:47] Le fils de Joe Biden par qui le scandale de corruption est arrivé a envoyé un email au propriétaire du magasin pour récupérer son ordinateur  |  Rapport : Des milliers de garçons sont enchaînés, torturés et maltraités dans les écoles islamiques du Soudan  |  L’acteur Jeff Bridges révèle son diagnostic de lymphome  |  Ghislaine Maxwell, la rabatteuse de Jeffrey Ebstein, a perdu : sa déposition « extrêmement personnelle » de 418 pages sera rendue publique  |  Égypte : Un cabinet a légalisé 100 églises fonctionnant sans permis, pour un total de 1 738 depuis 2017  |  Le premier avion de ligne d’Etihad Airways (UAE) atterrit en Israël – BDS a perdu la partie, définitivement (mais il ne le sait pas encore)  |  L’OPEP+ s’inquiète de la faiblesse de la demande de pétrole  |  La Grèce finalise le plan de construction d’un mur à la frontière avec la Turquie  |  Les plans de construction israéliens en Judée Samarie irritent l’Europe (message à l’Europe : Israël s’en contrefiche)  |  3 employés de l’aéroport de Beyrouth détenus pour trafic de personnes vers l’Espagne  |  Un terroriste palestinien d’une ville arabe du nord d’Israël a lancé des appels à la violence pendant une manifestation pour le Jihad islamique  |  Ca commence : Après les belles paroles contre « l’islamisme » (en fait l’islam), les actes de trahison : garde à vue levée pour le président de l’ONG Ummah Charity  |  Saeb Erekat est toujours en vie, nos espoirs nous ont trompé avec une info non confirmée – nous présentons nos excuses à nos lecteurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 juin 2013

images

On ne les compte plus, ces commerçants qui jettent l’éponge sous la menace des musulmans dans l’indifférence de la police et de l’Etat. Car le métier de charcutier ne prévoit ni une formation para-militaire ni au krav Maga, et d’ailleurs, ce serait le commerçant qui se retrouverait en prison pour avoir offensé l’islam en vendant de l’alcool ou du jambon, ou des mini-jupes.

[jwplayer mediaid= »50588″]

Le même scénario se répète un peu partout en France (sauf en Corse pour l’instant) dans les coins où une majorité islamique s’incruste. Les musulmans chassent les Français non musulmans, et les commerces qui les offensent. Un scénario bien rôdé qui a permis de chasser les Juifs des pays arabes, et maintenant les Chrétiens de Syrie, du Liban, d’Egypte, d’Irak. Les Chrétiens étaient là avant eux ? Et alors ? L’islam est conquérant et menteur. D’abord ils volent votre terre, ensuite ils vous expliquent qu’ils sont là depuis 3000 ans, regardez en Palestine, où ils reprochent aux juifs sans rougir de « judaïser » Jérusalem…

Et maintenant c’est votre tour, la France, et vous n’avez pas, comme les Israéliens, un gouvernement pour vous soutenir et vous défendre, c’est même l’inverse.

Charia pour la France

Au centre commercial Italie de Rennes, le boucher-traiteur a jeté l’éponge, « usé par les pressions » des musulmans. A la place, une boucherie halal, la deuxième du centre.

Parce que j’avais le malheur de vendre du porc

En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois, « Parce que j’avais le malheur de vendre du porc ! », assure Jérôme.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il y a quelques années, une inscription a été gravée au couteau sur sa porte : « A mort les porcs, on vous saignera. »

« Comme les fois précédentes, j’ai déposé plainte au commissariat. Comme les fois précédentes, les policiers ont refusé de se déplacer pour constater. Je suis amer. »… « Il y a trois ans, un soir, une dizaine de voyous est entrée dans ma boutique. Ils m’ont dit que si le lendemain, vendredi, je faisais cuire des galettes-saucisses dehors, comme c’était la tradition depuis toujours, ça se passerait très mal. Du coup, j’ai arrêté de faire des galettes-saucisses le vendredi, jour de prière chez les musulmans. Je les ai faites le samedi en fin de matinée, quand les perturbateurs de ce quartier dorment encore. »

Choqués par ce qu’ils considèrent comme des actes « racistes », des habitants ont fait circuler une pétition pour dénoncer ces agissements et témoigner leur solidarité au boucher. Plusieurs centaines de signatures ont été récoltées. « Rien n’a changé, confie pudiquement Jérôme. J’ai essayé de résister, mais je me suis lassé. Aujourd’hui, je quitte le navire. Pourtant, mon commerce marchait bien. »

Dans le quartier, les mésaventures du boucher sont connues de tous.

Un parmi d’autres, dans le quartier

Le patron de l’épicerie halal voisine, Abdalah est installé à Italie depuis quelques mois. A plusieurs reprises, des personnes lui ont demandé de stopper la vente d’alcool. « J’ai changé mes bouteilles de place, mais j’ai tenu bon. C’est passé. Aujourd’hui, il n’y a pas d’hostilité. »

La pharmacienne confirme cette francophobie : « ….il y a de l’intolérance. Chose que l’on ne voyait pas auparavant. »

La pharmacienne est encore en deçà, et la réalité est bien différente : cette « intolérance » au Catholiques français est une guerre de religion, une guerre de conquête, un remplacement de civilisation, de population, de culture, par la terreur.

Certes, le bourgeois socialiste qui vit dans le 7e arrondissement de Paris ne constate aucune intolérance, aucun remplacement de civilisation, de population, de culture, et encore moins de terreur. Mais l’hypocrite sait où il ne laissera pas ses enfants s’installer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/06/28/alerte-au-communautarisme-a-italie-14647.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz