FLASH
[19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  |  Bogota (Colombie) : 5 morts, 10 blessés par l’explosion d’une voiture piégée près de l’académie de la police  |  L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 juillet 2013
Nicolas
Nicolas

Mon titre est provocateur. En Russie, presque chaque famille a eu un de ses membres emprisonnés. « Fait le test à la terrasse d’un café très fréquenté, m’expliquait mon contact à Moscou, et demande combien de personnes ont été emprisonnées : environ une personne sur trois. Fais le test en France, pas un. Alors ne compare pas la France à la Russie ».

Incarcéré pour ses opinions politiques, Nicolas est enfermé à Fleury-Mérogis depuis le 19 juin. Il a fait appel de sa condamnation.

L’audience aura lieu le 9 juillet, a fait savoir son avocat, Me Benoît Gruau, au cours de laquelle sa demande de remise en liberté sera examinée. Ce sera une décision strictement, totalement et entièrement politique, que le tribunal devra prendre. Une première en France.

Placé à l’isolement

Interdit de parloir, le jeune homme ne peut voir ni famille ni amis.

Des conditions de détention très strictes qui ont motivé la visite d’Hervé Mariton qui avait demandé à s’y rendre avec cinq autres parlementaires au titre de leur «droit à visiter des lieux privatifs de liberté», en plus d’une visite particulière accordée par le greffe de la cour d’appel de Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Placé à l’isolement pour le protéger des autres détenus qui pourraient le considérer comme homophobe, Nicolas Bernard-Buss a passé six jours dans une cellule «indigne et médiocre», atteste Hervé Mariton.

«Sans vitres et sans électricité», avec des «sanitaires répugnants», sans pouvoir prendre de douche.

La veille de la visite du député, il a été transféré dans une cellule «plus décente», confie celui-ci. «Je l’ai trouvé bien, toujours très convaincu et très engagé pour la cause, conscient du soutien très large qu’il a à l’extérieur et de l’indignation suscitée, sûr de son bon droit, entre les faits et les accusations, témoigne Hervé Mariton. Il est juste inquiet de n’avoir pas pu passer ses examens de fin d’année.» Selon l’entourage proche du détenu, «l’aumônier de la prison le trouve encore agité psychologiquement».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/28/01016-20130628ARTFIG00623-la-vie-en-prison-de-nicolas-l-anti-mariage-gay.php

http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/la-repression-de-manifestations-denoncee-par-le-conseil-de-l-europe-7762688536

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz