FLASH
[17/01/2018] Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2013

Chip-Cantor

Kevin Shilling est le PDG et propriétaire de la société Shilling Communications, au Royaume-Uni. Louis ‘Chip’ Cantor, un jeune américain juif, devait se rendre en Grande Bretagne pour un stage d’été dans la société de Shilling.

Mais il s’est vu interdire l’entrée au Royaume-Uni après avoir été détenu pendant plus de neuf heures par les britanniques, avant d’être remis dans un avion pour les Etats-Unis par les fonctionnaires des douanes.

A aucun moment il lui été indiqué pourquoi il s’était vu refuser l’entrée en Grande Bretagne. On lui a simplement indiqué que désormais, sa photo et ses empreintes digitales sont placés dans une base de données, et qu’il lui sera difficile d’obtenir un visa d’entrée au Royaume-Uni ou toute autre pays de l’Union Européenne.

Shilling, le chef d’entreprise anglais qui avait offert à Louis Cantor ce stage d’été n’est pas juif, et il a déclaré que l’agent des douanes à qui il a parlé dans l’espoir de permettre à Cantor d’entrer dans le pays a fait plusieurs commentaires antisémites durant la conversation téléphonique.

visa israélien

Cantor vient de raconter son histoire pour la première fois à deux stations de télévision locales américaines. Mardi, Juin 4, l’étudiant, âgé de 23 ans, a déclaré à la chaîne KMBC qu’il s’était rendu au Royaume-Uni en visite et pour acquérir une expérience de travail d’été et participer à une collecte de fonds pour un enfant qui a le cancer. Il quitte Kansas City le mercredi 29 mai, et après 10 heures de vol, se retrouve dans la queue pour passer la douane. Quand son tour arrive, un agent des douanes, une femme, commence à examiner son passeport, et lui parle avec courtoisie. Mais tout a basculé quand elle a remarqué les deux pages de son passeport remplis de visa israélien.

«J’ai passé ma première année à étudier à l’étranger en Israël », a-t-il expliqué à la douanière, comme pour s’excuser de tous ces visas.

Cantor refuse maintenant de parler publiquement de l’incident : «Je me sens trop publicisé», a-t-il expliqué dans un email, ajoutant qu’il n’a jamais vraiment voulu raconter son histoire publiquement.

« Mon seul véritable objectif avec ce fiasco est d’obtenir que mes empreintes digitales et ma photo soient retirés de la base de données de l’UE et que l’interdiction soit levée », a-t-il ajouté.

Cantor a précisé qu’il sait que les gens qui ont des visas israéliens sur leurs passeports se voient souvent refuser l’entrée dans plusieurs pays du monde, «en général avec très peu d’explications sur le refus d’entrée dans ces pays. C’est triste, mais c’est la réalité. Bien entendu, cela ne va pas changer mon amour pour Israël, bien au contraire, cela ne peut que le renforcer ».

La famille de Cantor a contacté le bureau du sénateur du Kansas, Pat Roberts, afin qu’il les aide à faire retirer le nom de leur fils de la liste noire de l’UE.

Le cauchemar

Selon les déclarations de Cantor, l’agent d’immigration, qui n’était pas vêtue d’un uniforme des douanes – était très agréable avec lui jusqu’à ce qu’elle vit les visas d’entrée en Israël dans son passeport. A ce moment, elle est simplement partie avec son passeport, sans lui dire un mot, et il est resté là à attendre, sans explication, pendant 45 minutes à une heure. Il ne la revit jamais.

Finalement, un autre agent des douanes, en uniforme cette fois, est venu le voir et lui a dit qu’ils ont pris ses bagages et qu’ils le mettaient en détention pour interrogatoire. Sans toujours lui dire pourquoi.

Si vous changez un seul mot de vos réponses, vous allez en prison

Une fois dans la salle d’interrogatoire, l’agent a déclaré à Cantor que s’il changeait un seul mot en réponse à toutes les questions qui lui ont été posées, il allait en prison.

« Pourquoi devrais-je changer mes réponses ? Je vous ai dit la vérité », dit Cantor.

Il n’a pas été autorisé à s’approcher de ses bagages, et a finalement été mis dans une cellule de détention.

Une agent des douanes en burqa

«Puis une femme qui portait une burqa est venue dans ma cellule pour me photographier », a déclaré l’étudiant, et ses empreintes digitales ont été relevées.

Pendant qu’elle faisait cela, elle lui a dit: «Nous mettons votre nom, vos empreintes digitales et vos photos dans une base de données. A partir de maintenant, il va être très difficile pour vous de voyager au Royaume-Uni ou dans n’importe quel pays de l’UE. Il appartiendra à chaque pays de décider s’ils veulent vous laisser entrer ».

Cantor répétait aux agents des douanes qu’il n’avait jamais commis aucun crime ni rien fait de mal. Finalement, un autre agent est venu lui dire qu’il allait être expulsé. C’est là, quelques heures après avoir été arrêté, qu’il a eu la permission d’appeler son père, qui lui a conseillé de demander à parler à quelqu’un du consulat américain ou de l’ambassade américaine.

Ces demandes lui ont été refusées.

À ce stade, son père, Chuck Cantor, a demandé à parler directement à l’agent des douanes, et il a a été mis en relation avec Philip G. Yeomans.

«Je voulais obtenir que mon fils puisse entrer dans ce pays. J’étais très calme. Je lui ai donné du « monsieur », j’étais très respectueux », a déclaré Chuck, expliquant à l’agent que selon lui, son fils avait tous les documents légaux nécessaires pour entrer en Grande Bretagne.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Après avoir parlé à Yeomans, Chuck Cantor a contacté Kevin Shilling au Royaume-Uni. Il était environ trois heures du matin en Grande Bretagne. Kevin Shilling a alors appelé Philip Yeomans.

Un juif, c’est facile pour lui de mentir»

Shilling a précisé que la conversation n’a servi à rien. Pire, Yeomans a fait des remarques antisémites. À un moment donné, quand Shilling lui expliquait pourquoi Chip Cantor était venu en Grande Bretagne, l’agent des douanes lui dit que le jeune Cantor aurait dû mentir, ajoutant: « Un jeune juif, c’est facile pour lui de mentir».

Yeomans a ensuite ajouté que toute tentative d’apporter de l’aide à Cantor était inutile et que «le petit Juif sera bientôt sur le chemin du retour vers son riche papa».

Pendant les neuf heures de sa détention, Cantor n’a reçu que la moitié d’un sandwich et très peu d’eau. Quand il a demandé de la nourriture et de l’eau, on lui a tour à tour refusé, puis demandé de « cesser de harceler », et enfin qu’il aurait de l’eau « seulement s’il dit s’il vous plaît. »

Dans la matinée, le jeune Cantor a été escorté à l’avion en partance pour les Etats Unis par un nouvel agent des douanes. Chip Cantor a demandé à récupérer son passeport, ce qui lui a été refusé.

« Le type l’a [Cantor] fait marcher vers l’avion comme un prisonnier, devant tout le monde, et a dit : voici le passeport de cet homme. Ne le lui rendez-pas tant que vous ne le débarquez pas aux États-Unis », a déclaré le commissaire de bord de la compagnie American Airlines, ajoutant qu’en 17 ans de vol international, il n’avait jamais rien vu de tel.

36 heures après avoir quitté Kansas City pour la Grande Bretagne, Chip Cantor était de retour.

Kevin Shilling, l’employeur de Louis ‘Chip’ Cantor au Royaume-Uni, a décidé d’aider le jeune homme à faire retirer son nom de la liste des personnes interdites d’entrée en Europe. Contacté par le Chronicle, il a dit: «Je suis vraiment désolé pour Chip de la façon dont il a été traité. Je tiens à rassurer tous vos lecteurs que s’ils prévoient une visite au Royaume-Uni, une fois qu’ils passeront la douane, ils trouveront des gens accueillants, amicaux, sans préjugés ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.kcjc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1979%3Alocal-man-refused-entry-into-uk&catid=1%3Alatest-news&Itemid=27

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz