FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2013
Place Tahrir mercredi 3 juillet
Place Tahrir mercredi 3 juillet
00:41 : Les forces armées ont arrêté deux haut dirigeants des Frères musulmans. Saad al-Katatni, qui dirige le parti liberté et justice, le bras politique des Frères, et le chef du mouvement islamiste, Rashad al-Bayoumi.
23:33 : 4 personnes sont mortes durant un affrontement à Marsa Matrouh. Il semble qu’il s’agissait de suporters du président Morsi.
22:53 : USA : Non essentiels diplomates et familles des membres d’ambassade doivent quitter l’Egypte.

Vidéo d’archive : Nasser parle de son entretien avec les frères musulmans :

22:15 : la télévision des Frères musulmans a été mise hors d’état d’émettre et ses dirigeants ont été arrêtés.

21:42 : L’autorité religieuse suprême d’Egypte soutient l’armée contre Morsi.

21:40 : L’armée déclare que des technocrates gouverneront le pays pendant la transition.

21:38 : Morsi rejette la déclaration militaire, appelle les citoyens à résister pacifiquement le coup militaire.

21:17 : le chef d’état par intérim est le président de la cour constitutionnelle.

21:13 : Un chef d’état intérimaire vient d’être nommé. La constitution a été suspendue, selon l’état major de l’armée @Reuters

21:02 : la cour d’appel a confirmé la sentence d’un an de prison pour le premier ministre Hesham Qandil, et l’a destitué de son poste.

20:59 : selon le quotidien d’état al-Ahram, l’armée a signifié à Morsi a 19:00 heure locale (17:00 GMT) qu’il n’était plus président- Reuters.

20:52 : Ministère de la santé : 50 blessé aujourd’hui dans les violences du Caire, de Giza, Alexandrie, Daqahliya, Menoufia, Damietta.

20:48 : Le plan de l’armée consiste en une transition politique qui inclut une courte période intérimaire suivie d’élections parlementaires et présidentielles, selon l’agence de presse égyptienne, sans plus de détails, mais qui laisse supposer un scénario similaire à l’intervention de l’armée après la chute de Moubarak. Donc ce n’est pas un « coup d’état militaire »…

20:03 : le département d’état américain refuse de condamner ou critiquer l’armée, déclare ne pas vouloir prendre partie.

20:03 : photo – La rue traine Obama dans la boue : ObamaE2 Ne06aOG19:52 : dans les faubourgs du Caire, des habitants disent regretter Moubarak, « qui assurait notre sécurité ».

19:52 : Selon une source militaire, l’état major devrait faire une déclaration d’ici une heure.

19:52 : des hommes se rasent la barbe (islamiste) par peur de la vengeance du peuple.

19:50 : Gehad ElHaddad, porte parole des Frères musulmans, a dit à Al Jazeera que toute communication avec le Président Morsi a été coupée.

19:40 : L’armée semble avoir pris le contrôle du Caire, et de l’Egypte. Amr Zaki [parti justice et liberté] confirme que Morsi est dans l’immeuble de la garde républicaine.

19:30 : Les égyptiens font une pause pendant la prière. Place Tahrir : nous sommes politiquement non-éduqués et ne sommes pas prêts pour la démocratie.

19:23 : L’armée a placé des fils barbelés autour des bureaux où Morsi travaillait, et des véhicules blindés empêchent ses suporters de rallier le palais – Reuters.

19:18 : photo : le pont vers l’université du Caire est maintenant bloqué par l’armée : soliders block bridge

19:18 : Place Tahrir: nous somme ici pour expulser un régime fasciste et re-libérer notre pays (BBC News).

19:17 : Les égyptiens attendent une déclaration de l’armée, qui est acclamée dans les rues par la population.

_68527268_dbc7faf0-b560-4344-8d80-c91422ab97fc

19:07 : photo : des soldats sont en attente à Nassr City après des violents affrontements :

soldiers nassr city

19:07 : photo : tanks à l’université du Caire :

BOQ33_0CAAA5kZa

19:01 : photo : Des troupes rue Charles de Gaulle près du pont Gamaa au Caire :

BOQ40vICEAAfHEa

17:55 : un aide du président, Yasser Haddara, a déclaré que Morsi a passé tout son mercredi à travailler normalement dans ses bureaux de la garde républicaine en banlieue du Caire. Il a ajouté ne pas savoir exactement si le président sera autorisé à quitter ses bureaux et à retourner au palais présidentiel. Le porte parole du gouvernement des Frères musulmans a déclaré sur sa page Facebook, dans un long article d’une banalité affligeante, qui dépasse tous les clichés de la langue de bois politique auxquels nous sommes habitués : « appelons ça par son nom, il s’agit d’un coup d’état militaire. » Alors que l’armée a déclaré qu’elle n’entendait pas gouverner le pays. Selon plusieurs sources de sécurité, les autorités militaires ont placé une interdiction de sortie du territoire au Président et autres responsables des Frères musulmans. Essam El-Erian, un des leaders des Frères musulmans, a été arrêté à l’aéroport en début d’après midi alors qu’il tentait de quitter le territoire.

BOQ1VP0CIAErRWb

40 personnes ont été blessé durant les premières émeutes de ce mercredi 3 juillet. Les manifestants opposés au président égyption Mohamed Morsi sont réunis en ce moment même au Caire, place Tahrir (photo live à 18:25 heure du Caire) et ils attendent la décision de l’armée, après l’expiration de l’ultimatum qu’elle a imposé pour que le gouvernement propose une solution à la crise.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les manifestants ont atteint la limite de la frustration en raison de l’incapacité de Morsi à contenir la crise économique et réduire les violences que traverse le pays depuis qu’il a pris le pouvoir il y a un an. Dans un communiqué, le président Morsi a refusé de démissionner et a déclaré qu’un gouvernement de coalition devrait prendre part à solutionner la crise. Des camions militaires et des tanks, des centaines de soldats, sont déployés au Caire, tandis que les militaires semblent avoir pris le contrôle de la télévision d’état.

BOQ0Q8fCEAIic_M

Selon plusieurs analystes qui ne rêvent pas des fleurs bleues d’un nouveau printemps arabe tardif, les salafistes sont restés d’un silence inquiétant depuis le début des évènements, et ils pourraient en fait être les bénéficiaires de cette nouvelle « révolution ». Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz