FLASH
[15/12/2017] Amsterdam : la situation est sous le contrôle de la police, l’homme armé d’un couteau a été neutralisé  |  Israël : 3 terroristes arabes palestiniens tués lors d’affrontements  |  Amsterdam aéroport : la police a tiré sur un homme armé d’un couteau  |  Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2013

khaybar126

Kaybar est le nom d’une nouvelle série TV explicitement destinée à dénoncer « les Juifs et leur complot diabolique » et d’enflammer le monde arabe contre les Juifs, explique le réalisateur et scénariste, en faisant un parallèle entre les Juifs des temps bibliques, les Juifs de la péninsule arabique au 7e siècle, et les Juifs d’Israël aujourd’hui.

En 2003, Human Right Watch et Amnesty International avaient fait une déclaration commune sur l’antisémitisme.
Ils expliquaient que l’antisémitisme est une grave violation des Droits de l’homme, et qu’il faisait partie de leur mission de lutter contre son expression, ajoutant qu’il n’était pas juste de laisser aux seules organisations juives le soin de le dénoncer et d’avertir la communauté internationale.

En 2013, si vous faites un tour sur leurs sites internet, vous trouverez en effet de nombreuses condamnations des actes antisémites commis dans le monde occidental. Vous ne trouverez pas une ligne, pas un mot, concernant l’antisémitisme dans le monde musulman. Ni les mots antisémitisme arabe, ni antisémitisme musulman, antisémitisme islamique, ne sont présents – alors que, sans parler du drame toulousain du jihadiste Mohammed Merah, les exemples ne manquent vraiment pas. De plus, lorsqu’ils évoquent l’antisémitisme, le mot est de plus – dans un amalgame qui ne tiendrait pas deux minutes d’explications – accolé à l’islamophobie.

Donc la série télé antisémite « Khaybar » a été tournée en Egypte et au Maroc, et elle sera diffusée pendant le ramadan 2013 sur les télés islamiques dans le but d’inciter des centaines de millions de personnes à haïr les Juifs.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des extraits sont déjà diffusés dans les médias arabes, avec des propos explicites quand à ses objectifs : diaboliser les Juifs. Le réalisateur, s’exprimant en langue arabe, ne tente même pas de dissimuler derrière une phraséologie à la Tariq Ramadan l’objectif du film.

Et naturellement, les organisations « des Droits de l’homme » restent totalement silencieuses.

Pourtant, dans une interview du 16 janvier dernier pour Al-Masry Al-Youm, un quotidien égyptien, Yusri Al-Jindy le réalisateur était on ne peut plus clair :

“l’objectif de la série est de dénoncer la vérité nue au sujet des Juifs, et de démontrer qu’on ne peut leur faire confiance.”

Al-Jindy explique qu’il espère que sa série aura un impact global : “je pense qu’il est temps de les montrer tels qu’ils sont, même aux Américains. Je suis certain qu’ainsi les Etats Unis comprendront qu’ils payent un prix élevé à les soutenir.”

Prévoyant qu’il serait accusé d’antisémitisme une fois que la série sera diffusée, Al-Jindy a déjà préparé sa ligne de réponse : “l’accusation d’antisémitisme est une notion totalement dépassée, et en fait, c’est un mensonge inventé par les Juifs contre tous ceux qui veulent exposer la réalité vraie sur leurs conspirations.”

En ce concerne le gouvernement français, non seulement je n’attends de leur part, comme signe de leur engagement répété avec force de lutter contre l’antisémitisme, aucune condamnation de cette série TV, aucune intention d’en interdire la diffusion sur les chaînes satellites ou numériques terrestres que des millions de musulmans peuvent recevoir en France, mais, au contraire, j’imagine qu’au nom de la liberté d’expression artistique, ils vont, à renfort de tambours, vanter sa haute tenue créative et éducative – comme l’exposition qui honore les tueurs de Juifs, terroristes du Hamas, en ce moment même au musée du Jeu de Paume.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://elderofziyon.blogspot.co.il/2013/05/why-are-human-rights-organizations.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz