FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2013

khaybar126

Kaybar est le nom d’une nouvelle série TV explicitement destinée à dénoncer « les Juifs et leur complot diabolique » et d’enflammer le monde arabe contre les Juifs, explique le réalisateur et scénariste, en faisant un parallèle entre les Juifs des temps bibliques, les Juifs de la péninsule arabique au 7e siècle, et les Juifs d’Israël aujourd’hui.

En 2003, Human Right Watch et Amnesty International avaient fait une déclaration commune sur l’antisémitisme.
Ils expliquaient que l’antisémitisme est une grave violation des Droits de l’homme, et qu’il faisait partie de leur mission de lutter contre son expression, ajoutant qu’il n’était pas juste de laisser aux seules organisations juives le soin de le dénoncer et d’avertir la communauté internationale.

En 2013, si vous faites un tour sur leurs sites internet, vous trouverez en effet de nombreuses condamnations des actes antisémites commis dans le monde occidental. Vous ne trouverez pas une ligne, pas un mot, concernant l’antisémitisme dans le monde musulman. Ni les mots antisémitisme arabe, ni antisémitisme musulman, antisémitisme islamique, ne sont présents – alors que, sans parler du drame toulousain du jihadiste Mohammed Merah, les exemples ne manquent vraiment pas. De plus, lorsqu’ils évoquent l’antisémitisme, le mot est de plus – dans un amalgame qui ne tiendrait pas deux minutes d’explications – accolé à l’islamophobie.

Donc la série télé antisémite « Khaybar » a été tournée en Egypte et au Maroc, et elle sera diffusée pendant le ramadan 2013 sur les télés islamiques dans le but d’inciter des centaines de millions de personnes à haïr les Juifs.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des extraits sont déjà diffusés dans les médias arabes, avec des propos explicites quand à ses objectifs : diaboliser les Juifs. Le réalisateur, s’exprimant en langue arabe, ne tente même pas de dissimuler derrière une phraséologie à la Tariq Ramadan l’objectif du film.

Et naturellement, les organisations « des Droits de l’homme » restent totalement silencieuses.

Pourtant, dans une interview du 16 janvier dernier pour Al-Masry Al-Youm, un quotidien égyptien, Yusri Al-Jindy le réalisateur était on ne peut plus clair :

“l’objectif de la série est de dénoncer la vérité nue au sujet des Juifs, et de démontrer qu’on ne peut leur faire confiance.”

Al-Jindy explique qu’il espère que sa série aura un impact global : “je pense qu’il est temps de les montrer tels qu’ils sont, même aux Américains. Je suis certain qu’ainsi les Etats Unis comprendront qu’ils payent un prix élevé à les soutenir.”

Prévoyant qu’il serait accusé d’antisémitisme une fois que la série sera diffusée, Al-Jindy a déjà préparé sa ligne de réponse : “l’accusation d’antisémitisme est une notion totalement dépassée, et en fait, c’est un mensonge inventé par les Juifs contre tous ceux qui veulent exposer la réalité vraie sur leurs conspirations.”

En ce concerne le gouvernement français, non seulement je n’attends de leur part, comme signe de leur engagement répété avec force de lutter contre l’antisémitisme, aucune condamnation de cette série TV, aucune intention d’en interdire la diffusion sur les chaînes satellites ou numériques terrestres que des millions de musulmans peuvent recevoir en France, mais, au contraire, j’imagine qu’au nom de la liberté d’expression artistique, ils vont, à renfort de tambours, vanter sa haute tenue créative et éducative – comme l’exposition qui honore les tueurs de Juifs, terroristes du Hamas, en ce moment même au musée du Jeu de Paume.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://elderofziyon.blogspot.co.il/2013/05/why-are-human-rights-organizations.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz