FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 juillet 2013

20137312941212734_20

ElBaradei, ancien chef de l’agence à l’énergie atomique de l’ONU qui avait menti sur le dossier iranien en faisant disparaitre des dossiers accusant le régime d’enrichir de l’uranium, a été nommé premier ministre par intérim après l’éviction du président Mohammed Morsi.

Le mouvement Tamarod (rebélion), qui a organisé les premières manifestations qui ont conduit à la destitution du président, ont annoncé sa nomination aujourd’hui samedi 6 juillet, après des discussions avec Adly Mansour, le nouveau président par intérim.

La nouvelle de la nomination d’ElBaradei a été accueillie par les opposants de Morsi dans la joie. Les Klaxons des voitures, les drapeaux égyptiens étaient partout sortis autour du palais présidentiel.

La décision a été prise juste après une nouvelle démonstration de force des Frères musulmans dans un quartier du Caire exigeant que l’armée réintègre Morsi, et qui s’est soldée par une douzaine de morts et une centaine de blessés.

Selon Al Jazeera, la nouvelle de la nomination d’Elbaradei a été accueillie par le camp Morsi par la colère et le rejet.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’un des manifestants a déclaré que la désignation d’ElBaradei était destinée à apaiser les Etats Unis, car il les a laissé envahir l’Irak quand il était à l’AIEA, et maintenant il est leur nouvelle marionnette – nous savons tous que c’est une marionnette.

Pour d’autres, ElBaradei était trop effrayé de s’appointer lui-même, et il avait besoin de l’armée pour le mettre à ce poste.

ElBaradei, qui a reçu un prix Nobel de la paix en 2005 pour son travail à l’agence internationale à l’énergie atomique, est revenu en Egypte en 2010 pour devenir un opposant à l’ancien président Hosni Mubarak jusqu’à son éviction.

Pour d’autres encore, la question sera de savoir combien de pouvoir ElBaradei aura vraiment à son nouveau poste.

« La nomination d’ElBaradei n’est pas une surprise. Il était assis à coté du général Abdel Fattah al-Sisi quand il annonçait la destitution de Morsi, ce qui indique qu’il était destiné à tenir un rôle important dans le nouveau gouvernement ».

Beaucoup se demandent quelles sortes de garanties les militaires ont donné à ElBaradei pour qu’il accepte de jouer ce rôle…

L’habit ne fait pas le moine, sauf pour les « experts » des médias qui vont sauter sur le fait que ElBaradei est habillé à l’occidentale pour immédiatement le bombarder du titre de « grand démocrate éduqué à l’occidental ». Encore de belles rigolades en perspectives à lire les mêmes qui, il y a deux ans, parlaient de printemps arabe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz