FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 juillet 2013

El-Baradei-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Mohamed El Baradei, lorsqu’il était directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, disait tout et son contraire sur le nucléaire offensif iranien. Tout en admettant – de temps à autre – ce réel danger, il invitait cependant tout le monde à accorder de nouvelles chances aux divers dialogues avec les mollahs, car l’Iran était selon lui bien loin de maîtriser la technologie nucléaire militaire.

« L’Iran pourrait acquérir la capacité de fabriquer une arme atomique, mais il reste beaucoup de temps pour régler la question. Les inquiétudes existent, mais il ne faut pas les grossir. On a amplement le temps de discuter avec l’Iran et de dissiper ces craintes, pour aller vers plus de discussions plutôt que d’isolement », déclarait El Baradei.

Selon lui, les mollahs, après avoir stocké de l’uranium enrichi, devraient surmonter une série de nouveaux obstacles techniques et politiques s’ils voulaient s’atteler à la fabrication d’armes nucléaires. El Baradei affirmait agir pour contrer les allégations alarmistes des Américains. Dans une interview à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, El Baradei affirmait qu’une attaque israélienne contre l’Iran serait une folie qui transformerait la région en ballon de feu.

Mais à la même époque, il estimait que d’ici quelques années le nombre des pays dotés de l’arme nucléaire allait doubler. Il était particulièrement inquiet de la situation au Proche-Orient et il considérait que de plus en plus de groupes terroristes essayaient d’obtenir l’arme nucléaire. Le rôle politique – réel ou présumé – qu’El Baradei pourrait jouer en Egypte ne devrait donc rassurer personne.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz