FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 juillet 2013

Après la mort de Mohamed, 20 ans, le député-maire socialiste de Gonesse a décidé d’interdire pour deux mois les attroupements, qui favoriseraient les violences urbaines.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Cet arrêté a comme objectif d’éviter un engrenage ». Jean-Pierre Blazy, maire PS de la ville de Gonesse (Val-d’Oise), sait qu’il ne sera sans doute pas populaire avec cette décision mais l’élu a interdit lundi, et jusqu’au 15 septembre, les attroupements sur plusieurs places de la commune. Le but? Éviter les règlements de compte entre bandes après l’agression mortelle d’un jeune de vingt ans cinq jours plus tôt, sur fond de rivalité entre quartiers.

Quatre places de la ville sont concernées par cette mesure, dans deux quartiers rivaux, celui des Marronniers où est mort le jeune Mohamed, et celui de Saint-Blin. « Le choix des lieux est très ciblé dans l’espace et dans le temps », a souligné le maire, qui précise « ne pas être un adepte des arrêtés couvre-feu » parfois institués par des élus des banlieues sensibles au nom de la lutte contre l’insécurité.

Une marche blanche samedi

Selon les premiers éléments de l’enquête, Mohamed, habitant du quartier des Marronniers, a été agressé mercredi soir « par un groupe » de 5 à 7 personnes, arrivées à bord de deux voitures. Il aurait « reçu des coups de batte de baseball ou de barre de fer » et au moins « un coup de couteau » mortel à la jambe, à une vingtaine de mètres de son domicile familial.

Une source policière et le maire de la ville ont évoqué une bagarre entre des groupes de personnes issues des Marronniers et de Saint-Blin. Un jeune homme a été mis en examen vendredi soir pour complicité d’homicide volontaire dans le cadre de l’enquête. Samedi, une marche blanche avait attiré un millier de personnes en souvenir de la victime. La marche a été « digne », selon l’élu PS même si une trentaine de jeunes ont ensuite tenté de se rendre à Saint-Blin pour en découdre. « Ils ont été finalement reconduits dans leur quartier, ce qui atteste du bien-fondé de l’arrêté », a souligné le maire de cette commune d’environ 25.000 habitants, qui réclame le soutien de l’État pour faire appliquer son arrêté anti-attroupements.

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/gonesse-rassemblements-interdits-apres-un-meurtre-7762965695

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz