FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 juillet 2013

Après la mort de Mohamed, 20 ans, le député-maire socialiste de Gonesse a décidé d’interdire pour deux mois les attroupements, qui favoriseraient les violences urbaines.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Cet arrêté a comme objectif d’éviter un engrenage ». Jean-Pierre Blazy, maire PS de la ville de Gonesse (Val-d’Oise), sait qu’il ne sera sans doute pas populaire avec cette décision mais l’élu a interdit lundi, et jusqu’au 15 septembre, les attroupements sur plusieurs places de la commune. Le but? Éviter les règlements de compte entre bandes après l’agression mortelle d’un jeune de vingt ans cinq jours plus tôt, sur fond de rivalité entre quartiers.

Quatre places de la ville sont concernées par cette mesure, dans deux quartiers rivaux, celui des Marronniers où est mort le jeune Mohamed, et celui de Saint-Blin. « Le choix des lieux est très ciblé dans l’espace et dans le temps », a souligné le maire, qui précise « ne pas être un adepte des arrêtés couvre-feu » parfois institués par des élus des banlieues sensibles au nom de la lutte contre l’insécurité.

Une marche blanche samedi

Selon les premiers éléments de l’enquête, Mohamed, habitant du quartier des Marronniers, a été agressé mercredi soir « par un groupe » de 5 à 7 personnes, arrivées à bord de deux voitures. Il aurait « reçu des coups de batte de baseball ou de barre de fer » et au moins « un coup de couteau » mortel à la jambe, à une vingtaine de mètres de son domicile familial.

Une source policière et le maire de la ville ont évoqué une bagarre entre des groupes de personnes issues des Marronniers et de Saint-Blin. Un jeune homme a été mis en examen vendredi soir pour complicité d’homicide volontaire dans le cadre de l’enquête. Samedi, une marche blanche avait attiré un millier de personnes en souvenir de la victime. La marche a été « digne », selon l’élu PS même si une trentaine de jeunes ont ensuite tenté de se rendre à Saint-Blin pour en découdre. « Ils ont été finalement reconduits dans leur quartier, ce qui atteste du bien-fondé de l’arrêté », a souligné le maire de cette commune d’environ 25.000 habitants, qui réclame le soutien de l’État pour faire appliquer son arrêté anti-attroupements.

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/gonesse-rassemblements-interdits-apres-un-meurtre-7762965695

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz