FLASH
[19/02/2019] #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 juillet 2013

corruption-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Une majorité de personnes dans le monde entier estime que la corruption s’est accentuée au cours des deux dernières années. Cette majorité juge aussi les gouvernements moins efficaces aujourd’hui dans la lutte pour éradiquer la corruption que lors de la crise financière de 2008. Ces chiffres sont communiqués dans une enquête rendue publique, mardi 9 juillet 2013, par l’ONG Transparency International.

Ce baromètre mondial de la corruption est le plus important jamais réalisé par l’organisation. 114’000 personnes ont été interrogées dans 107 pays sur ce sujet. Selon cette enquête, les partis politiques sont considérés comme le secteur de la société le plus corrompu, avec une note de 3,8 sur une échelle allant de 1 (pas du tout corrompu) à 5 (extrêmement corrompu). Avec 3,8, les partis politiques, y compris et surtout ceux qui gouvernent, sont donc bel et bien considérés comme très corrompus.

Seulement 23% (moins d’un quart) des personnes interrogées pensent que les efforts de leur gouvernement pour combattre la corruption sont efficaces. Ce qui revient à dire que les gouvernements sont considérés comme incompétents par 77% des personnes interrogées.

corruption-3

Ils étaient 32% (près d’un tiers) à penser que les efforts de leur gouvernement pour combattre la corruption étaient efficaces en 2008. Autrement dit, en 2008, les deux tiers (68%) des gens considéraient que les gouvernements sont corrompus. Maintenant ils sont les trois quart (77%) à le penser.

Le baromètre mondial de la corruption traduit une crise de confiance envers la politique et une véritable inquiétude concernant l’efficacité des institutions chargées de traduire les criminels devant la justice (sans oublier les ex-dirigeants corrompus qui ne finissent jamais en prison).

Trois catégories d’institutions – fonction publique, parlement et appareil judiciaire – ont des notes égales à 3,6 (soit presque aussi mauvais que les partis et les gouvernements situés à 3,8 points). En clair, notés à 3,6, les fonctionnaires, les députés et les juges sont considérés comme très corrompus.

corruption-2

Les médias obtiennent 3,1. C’est presque aussi mauvais que les partis (3,8), les fonctionnaires, les députés et les juges (3,6). Le secteur privé et les services médicaux obtiennent 3,3 dans ce baromètre, tandis que le système éducatif vient à la place suivante avec 3,2.

L’armée arrive ensuite avec 2,9, suivie par les ONG à 2,7 et enfin ce sont les institutions religieuses qui sont jugées le moins corrompues, avec 2,6. Les institutions religieuses arrivent au 12e rang mondial des institutions passées en revue et s’en sortent le mieux.

Et l’armée s’en sort mieux que les partis, les gouvernants, les fonctionnaires, les députés et les juges. La gauche va s’étrangler : les religieux (2,6) et les militaires (2,9) sont mieux notés que les politiques (3,8) et les journalistes (3,1).

France's President Sarkozy greets Palestinian President Abbas as he leaves the Elysee Palace in Paris

Sachant que la note 1 signifie « pas du tout corrompu » et la note 5 « extrêmement corrompu », alors, la note 3,8 attribuée aux partis politiques est un résultat désastreux. Il signifie que la démocratie, qui reste théoriquement un outil au service de la liberté, est instrumentalisée par des gens incompétents et corrompus.

Le risque que l’opinion publique remette en cause la démocratie en tant qu’outil au service de la liberté et le risque que cette opinion publique vote pour des partis extrémistes et liberticides est donc très élevé. Et concernant la France, le régime socialiste – avec sa répression policière et judiciaire – sera directement responsable des éventuels conflits et débordements à venir. Telle est la lecture que je fais de l’enquête de Transparency International.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Source (s) :

http://cpi.transparency.org/cpi2012/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :