FLASH
[21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 juillet 2013

Un policier a été violemment agressé, lundi après-midi, par un groupe d’une vingtaine de jeunes qui perturbaient les vacanciers sur une plage publique du centre de Marseille (Bouches-du-Rhône), la plage des Catalans.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le policier, âgé de 35 ans, a été roué de coups et a eu la tête maintenue sous l’eau par ses agresseurs.

Transporté à l’hôpital, il souffre de multiples contusions. Un garçon et une fille mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue, tandis que les autres membres du groupe ont pris la fuite. Le parquet a ouvert lundi une enquête préliminaire pour tentative d’homicide.

Les faits se sont déroulés vers 15h50, lorsque ce policier, chef de poste de la plage des Catalans, est intervenu pour calmer une altercation entre un groupe de jeunes et un père de famille, dont le nourrisson de trois mois avait été atteint par des jets de sable. Les échanges ont dégénéré lorsque le policier est intervenu auprès d’une jeune fille du groupe, comme le relève un témoin interrogé par France Info : «La jeune fille était hystérique. Le policier a tenté de la faire sortir de l’eau pour la calmer mais c’était très compliqué. Soudain, une vingtaine de jeunes se sont rués vers le policier. Les jeunes étaient déchaînés et lui ont porté de nombreux coups avant de tenter de le noyer.» Cette mère de famille poursuit: «C’est l’intervention d’un autre policier réserviste avec sa bombe lacrymogène qui a permis de sauver le policier et de disperser les jeunes.»

Les très nombreux vacanciers présents sur cette plage publique située près du Vieux-Port n’ont pas vraiment compris ce qui se passait. Beaucoup d’entre eux, y compris des enfants, incommodés par le gaz lacrymogène, ont été dans l’obligation de quitter précipitamment la plage, comme l’indique La Provence. Un mouvement de foule qui a semé la panique: «J’ai quitté toutes mes affaires en courant vers la sortie de la plage», raconte une habituée des Catalans, encore sous le choc.

Un débat s’est fait jour sur la nécessité de limiter les accès à cette petite plage proche du centre ville et qui vient de rouvrir après une pollution présumée du Cercle des nageurs voisins. Victime de son succès, cette plage ne dispose que d’un seul accès qui ne permettrait pas une évacuation ou l’intervention des forces de l’ordre en situation d’urgence. La mairie a donc décidé par arrêté municipal que le nombre de baigneurs y serait limité à 1000, ce qui réservera 2 m² par estivant.

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/video-marseille-une-vingtaine-de-jeunes-tentent-de-noyer-un-policier-a-la-plage-09-07-2013-2967287.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz