FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 juillet 2013
Procès de Nicolas
Cour d’appel – procès de Nicolas 9 juillet

Pendant sa plaidoirie, l’avocat de Nicolas le prisonnier politique de la Manif Pour Tous a été menacé par ses gardiens « on peut vous suicider vous savez ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nicolas est un homme debout et libre. Devant ses juges, au risque de les irriter et de retourner en prison, il déclare :

  • 19,6% de la richesse nationale est prélevée pour payer vos salaires,
  • Je suis prêt à pardonner la justice en cas de relaxe,
  • Il y a aujourd’hui une chance pour que la confiance dans la justice soit restaurée et je ne parle pas que pour moi,
  • Il parle du jour de sa condamnation à de la prison ferme « dans ce palais prétendument de justice,
  • Il évoque son étonnement face à certains « personnes du RER B qui sont relaxées » mais « je gardais respect de la justice »
  • Il parle des « conditions épouvantables de garde-à-vue »
  • Ses derniers mots: « Il y a 2 mois, je n’avais jamais eu affaire à la justice, jamais vu de juge ni d’avocat »

Les juges entrent dans la salle d’audience après avoir délibéré et annoncent la sentence. Le procureur a réclamé 5 mois de prison avec sursis.

Décision : Le tribunal declare Nicolas partiellement coupable et le condamne à 3000 euros d’amende donc 1500 avec sursis.

Coupable d’attroupement, confirmation des autres chefs. Confiscation des scellés.

La Cour ne confirme que sa culpabilité sur l’attroupement et la manifestation. Pas le reste. Il ressort libre.

Ainsi donc la justice politique a confirmé que manifester contre le pouvoir socialiste est illégal, répréhensible et sévèrement puni (les « jeunes » qui agressent les citoyens s’en sortent avec bien moins que ça), que le délit d’opinion existe bien, qu’il est très lourdement puni lui aussi, et que si vous voulez éviter la prison, vous ne devez pas manifester contre les décisions du pouvoir. Et pour espérer que Nicolas ne devienne pas un symbole, ils l’ont laissé partir – après 20 jours d’enfermement autoritaire et illégal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz