FLASH
[15/12/2017] Amsterdam : la situation est sous le contrôle de la police, l’homme armé d’un couteau a été neutralisé  |  Israël : 3 terroristes arabes palestiniens tués lors d’affrontements  |  Amsterdam aéroport : la police a tiré sur un homme armé d’un couteau  |  Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 juillet 2013

bagarre-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le régime socialiste français, en Conseil des ministres, a dissous mercredi 10 juillet 2013 les groupuscules d’extrême droite « Troisième voie », « Jeunesses nationalistes révolutionnaires » et « Envie de rêver ». Ces dissolutions ont été prononcées sur proposition du ministre de l’Intérieur, Manuel Gaz Valls. Ces trois groupuscules, dont des sympathisants auraient été impliqués, selon le régime socialiste, dans la mort du jeune activiste ultragauchiste Clément Méric, « présentaient les caractéristiques de milices privées » incitant à « la discrimination et à la haine ».

Pour ce qui me concerne, je n’éprouve pas la moindre sympathie pour ces trois groupuscules, dont je n’avais d’ailleurs jamais entendu parler avant mai dernier. Cela dit, si les critères motivant leur dissolution, c’est qu’ils « présentaient les caractéristiques de milices privées » incitant à « la discrimination et à la haine », alors je me demande pourquoi le Conseil des ministres ne dissout pas également les Antifa, sans compter les musulmans extrémistes qui en France prêchent ouvertement l’islamisation du pays ; et sans oublier les groupes de casseurs, ainsi que les vendeurs d’armes et de drogues qui contrôlent certaines banlieues françaises devenues zones de non-droit.

Je me demande pourquoi le régime socialiste français dissout des groupuscules d’extrême-droite tout en tolérant sur sol français des activistes franco-musulmans et musulmans étrangers qui sous prétexte « d’antisionisme », propagent la judéophobie la plus extrême et font l’apologie du Hamas, du Fatah et du Hezbollah (ce que nous ne cessons de démontrer sur ce blog depuis 2007 et que les autorités françaises ne peuvent pas ignorer).

En réalité, je ne me pose même plus la question. Je suis persuadé que dans sa fuite en avant, le régime socialiste français veut donner des gages au camp islamo-gauchiste. La guerre civile c’est maintenant ?

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz