FLASH
[11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  |  #Strasbourg: Le terroriste, un Français de souche nord-africaine, est lourdement armé. Il est cerné et retranché par la police à Neudorf, chez un épicier de la rue d’Épinal.  |  #Strasbourg : le terroriste était fiché S, une liste de surveillance. Si c’est comme ça que le gouvernement « surveille », il y a de quoi être effrayé  |  #Strasbourg : le terroriste de 29 ans, né à Strasbourg est d’origine nord-africaine, donc il faut encore plus d’immigration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 10 juillet 2013
Ramadan haine de juifs
Oh fils de Sion, oh diables de la création

Le Ramadan approche, période riche en « fruits spirituels » …

Deux petites filles palestiniennes récitent un poème diabolisant les Juifs sur la chaîne de TV palestinienne :

«Les Juifs sont parmi les créatures les plus diaboliques de la création, des singes barbares, de misérables porcs, condamnés à l’humiliation et aux épreuves. »

Utiliser des enfants pour propager la haine d’un peuple est d’une bassesse inqualifiable, indigne de tout être humain normalement constitué, ayant une conscience. De la part d’Arabes, admirateurs d’Hitler, dont le cœur et l’esprit sont imbibés de la même haine féroce, de la même schizophrénie obsessionnelle envers le peuple Juif que leur idole nazie, cela est moins surprenant.

Ci-dessous, la transcription du poème récité le 7 juillet dernier par des petites filles sur la chaîne de TV palestinienne.

 

Le poème ne parle pas de rêve, de paix, de fraternité, d’amitié, d’amour entre les peuples, de beauté, de la nature, des étoiles, de l’azur du ciel, des oliviers, des colombes, mais seulement de la HAINE.

Fillette 1:

«Je ne crains pas le fusil parce que vos foules sont dans l’illusion et vos troupeaux ignorants.
Jérusalem est ma terre, Jérusalem est mon honneur.
Jérusalem est ma vie et représente mes rêves les plus fous.
Oh, vous qui avez tué les pieux prophètes d’Allah (à savoir les Juifs dans la tradition islamique)
Oh, vous qui avez grandi en versant le sang
Vous avez été condamnés à l’humiliation et la misère.
Oh Fils de Sion, Oh vous, parmi les plus diaboliques de la création
Oh vous, singes barbares, porcs misérables »

Fillette 2:

« Jérusalem n’est pas votre refuge.
Jérusalem s’oppose à vous
Jérusalem vomit votre impureté
Parce que Jérusalem, oh vous les impurs, est pieuse et immaculée
Oh vous qui êtes sales, Jérusalem est propre et pure.
Je ne crains pas la barbarie.
Aussi longtemps que le coran est mon cœur et ma ville.
Aussi longtemps que j’ai mon bras et mes pierres.
Aussi longtemps que je suis libre et ne trahis pas ma cause.
Je ne craindrais pas vos foules
Je ne craindrais pas vos fusils. »

Source : « Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik for Palestinian Media Watch, July 7”

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans ce « poème », la première fillette s’adresse aux Fils de Sion. Fils de Sion ? C’est donc reconnaître que Jérusalem appartient aux Juifs !

Car dans l’Écriture, le nom de Sion est mentionné pour la première fois dans le deuxième livre de Samuel: « David prit la forteresse de Sion : c’est la ville de David » (5:7).

Jérusalem, située au Nord-Est et au-dessous de cette colline, est souvent appelée « la fille de Sion ». Ce nom, dans le langage des prophètes, désigne fréquemment la ville sainte tout entière. L’Écriture dit aussi : « la montagne de Sion » (2 Rois 19:31 ; Ps. 133:3 ; És. 10:12, 32 ; Abdias 17, 21). Dieu l’appelle « la montagne de ma sainteté » (Ps. 2:6). Le Dieu d’Israël y habite, elle est sa demeure (Ps. 9:11 ; 74:2 ; 76:2 ; És. 8:18).

Et pour oublier cette haine, rien de tel que les chants et les danses des Enfants de Sion :

www.shalom-israel.info/?page_id=1178

Sans l’ombre d’un doute, je préfère de loin la joie des » Enfants de Sion » à la haine des fillettes palestiniennes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : « Little girls on PA TV: Jews are the ‘most evil among creations, barbaric monkeys, wretched pigs,’ condemned to ‘humiliation and hardship » by Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik for Palestinian Media Watch, July 7

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz