FLASH
[23/09/2018] La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 10 juillet 2013
Ramadan haine de juifs
Oh fils de Sion, oh diables de la création

Le Ramadan approche, période riche en « fruits spirituels » …

Deux petites filles palestiniennes récitent un poème diabolisant les Juifs sur la chaîne de TV palestinienne :

«Les Juifs sont parmi les créatures les plus diaboliques de la création, des singes barbares, de misérables porcs, condamnés à l’humiliation et aux épreuves. »

Utiliser des enfants pour propager la haine d’un peuple est d’une bassesse inqualifiable, indigne de tout être humain normalement constitué, ayant une conscience. De la part d’Arabes, admirateurs d’Hitler, dont le cœur et l’esprit sont imbibés de la même haine féroce, de la même schizophrénie obsessionnelle envers le peuple Juif que leur idole nazie, cela est moins surprenant.

Ci-dessous, la transcription du poème récité le 7 juillet dernier par des petites filles sur la chaîne de TV palestinienne.

 

Le poème ne parle pas de rêve, de paix, de fraternité, d’amitié, d’amour entre les peuples, de beauté, de la nature, des étoiles, de l’azur du ciel, des oliviers, des colombes, mais seulement de la HAINE.

Fillette 1:

«Je ne crains pas le fusil parce que vos foules sont dans l’illusion et vos troupeaux ignorants.
Jérusalem est ma terre, Jérusalem est mon honneur.
Jérusalem est ma vie et représente mes rêves les plus fous.
Oh, vous qui avez tué les pieux prophètes d’Allah (à savoir les Juifs dans la tradition islamique)
Oh, vous qui avez grandi en versant le sang
Vous avez été condamnés à l’humiliation et la misère.
Oh Fils de Sion, Oh vous, parmi les plus diaboliques de la création
Oh vous, singes barbares, porcs misérables »

Fillette 2:

« Jérusalem n’est pas votre refuge.
Jérusalem s’oppose à vous
Jérusalem vomit votre impureté
Parce que Jérusalem, oh vous les impurs, est pieuse et immaculée
Oh vous qui êtes sales, Jérusalem est propre et pure.
Je ne crains pas la barbarie.
Aussi longtemps que le coran est mon cœur et ma ville.
Aussi longtemps que j’ai mon bras et mes pierres.
Aussi longtemps que je suis libre et ne trahis pas ma cause.
Je ne craindrais pas vos foules
Je ne craindrais pas vos fusils. »

Source : « Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik for Palestinian Media Watch, July 7”

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans ce « poème », la première fillette s’adresse aux Fils de Sion. Fils de Sion ? C’est donc reconnaître que Jérusalem appartient aux Juifs !

Car dans l’Écriture, le nom de Sion est mentionné pour la première fois dans le deuxième livre de Samuel: « David prit la forteresse de Sion : c’est la ville de David » (5:7).

Jérusalem, située au Nord-Est et au-dessous de cette colline, est souvent appelée « la fille de Sion ». Ce nom, dans le langage des prophètes, désigne fréquemment la ville sainte tout entière. L’Écriture dit aussi : « la montagne de Sion » (2 Rois 19:31 ; Ps. 133:3 ; És. 10:12, 32 ; Abdias 17, 21). Dieu l’appelle « la montagne de ma sainteté » (Ps. 2:6). Le Dieu d’Israël y habite, elle est sa demeure (Ps. 9:11 ; 74:2 ; 76:2 ; És. 8:18).

Et pour oublier cette haine, rien de tel que les chants et les danses des Enfants de Sion :

www.shalom-israel.info/?page_id=1178

Sans l’ombre d’un doute, je préfère de loin la joie des » Enfants de Sion » à la haine des fillettes palestiniennes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : « Little girls on PA TV: Jews are the ‘most evil among creations, barbaric monkeys, wretched pigs,’ condemned to ‘humiliation and hardship » by Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik for Palestinian Media Watch, July 7

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz