FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 juillet 2013

Le casier judiciaire de Pierre Helfried comporte une 22e mention depuis sa condamnation, ce mardi au tribunal de Béthune, à une peine de deux ans de prison. Dimanche soir, il a percuté la voiture d’une famille de Monchel-sur-Canche sur la rocade minière, à Houdain. Il roulait ivre, sans permis ni assurance et avait pris la fuite.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La famille de Monchel-sur-Canche n’a pas souhaité assister au procès, probablement pour ne pas revivre l’accident dont elle a été victime dimanche soir. Quand le Scénic d’un papa de 28 ans, avec ses deux garçons de 3 mois et 2 ans à bord, a fait des tonneaux sur la rocade minière, à hauteur d’Houdain, sous les yeux de la maman qui les suivait sur sa moto. Une Renault 25 qui arrivait en sens inverse a dévié de sa trajectoire, les a percutés, a perdu une roue qui a fini contre un second véhicule. Et le chauffeur a pris la fuite avant d’être rattrapé peu après par les policiers. Les secours qui sont intervenus sur les lieux de l’accident n’hésitent pas à parler de miracle : tous sont sortis indemnes de l’accident. Au tribunal, ils n’auraient de toute façon eu que peu d’explications.

« J’ai fait une grosse bêtise… »

Dans le box, Pierre Helfried, quinquagénaire membre de la communauté des gens du voyage installé dans le Lensois, n’a pas livré beaucoup d’explications. Étant, de son propre aveu, un peu sourd et visiblement quelque peu limité, il a semblé absent quand le président a listé les infractions que le tribunal a retenues. Pourtant la liste est longue : conduite sans permis, conduite sans assurance, conduite sous l’empire d’un état alcoolique (avec un taux de 2 grammes), délit de fuite et défaut de maîtrise. Tout ce qu’il a trouvé à dire c’est : « Je m’excuse, j’ai fait une grosse bêtise… ». Poussé par le président, il a simplement ajouté : « Ma nièce a accouché, j’ai bu un p’tit coup à la fête ». En garde à vue, il a reconnu avoir eu « un petit accident ». Au tribunal, il dit « avoir perdu les pédales » parce que sa mère est décédée le mois dernier. Une excuse vite balayée par le président qui a indiqué que sa première condamnation pour conduite sans permis remonte à 20 ans. Les promesses de ne plus recommencer ont laissé dubitatifs les juges. Surtout à la lecture du casier judiciaire qui comporte vingt et une mentions dont dix-neuf pour des délits routiers (treize alcoolémies, six défauts de permis, quatre délits de fuite, des accidents, etc.).

« 20 ans de carrière dans les infractions au code de la route ! »

Le procureur a aussitôt rebondi : « 20 ans… Une carrière dans les infractions au code de la route ! ».Reprenant les infractions une à une, la représentante du ministère public a rappelé à Pierre Helfried que « sans permis, on ne conduit pas », que faute d’assurance « le préjudice des victimes ne pourra pas être pris en charge ». Elle a surtout regretté l’absence de prise de conscience du risque qu’il fait courir aux autres avant de requérir une peine de 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis et mise à l’épreuve, une amende et la confiscation de la R25. Du côté de la défense, Me Omer n’a pas eu la tâche facile tant les circonstances sont accablantes pour son client. L’avocate a simplement insisté sur la nécessité d’accompagner la sanction de soins.

Le tribunal a finalement condamné Pierre Helfried à une peine de deux ans de prison plus une amende de 150 €, la confiscation de son véhicule et a décerné un mandat de dépôt.

http://www.lavoixdunord.fr/region/une-vingt-deuxieme-mention-sur-le-casier-judiciaire-de-ia32b54003n1400225

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz