FLASH
[20/08/2017] Belgique : une voiture fonce délibérément sur un groupe de jeune – 4 blessés  |  #Barcelona: l’A4 Audi utilisée par les jihadistes se trouvait en région parisienne la semaine dernière  |  Israël envoie des groupes électrogènes à Gaza pour contourner les restrictions électriques imposées par Mahmoud Abbas  |  L’enfant britannique de 7 ans disparu lors de l’attentat de #Barcelona est confirmé décédé. RIP  |  Aulnay, 3 policiers violemment attaqués par une trentaine d’individus – leur taser et flashball dérobé  |  Israël : Hier soir, un résident de Tulkarem est arrivé à Netanya armé d’un couteau pour commettre un autre attentat après Barcelone  |  Pas-de-calais : un jeune homme meurt poignardé lors d’une rixe avec des migrants  |  Barcelone : l’imam de Ripoll soupçonné d’être le chef de la cellule djihadiste impliquée dans les attentats  |  [19/08/2017] Montargis : attentat terroriste. Un homme armé d’un couteau a été éliminé quand il a lancé sa voiture contre la police  |  Fusillade à Nimes – plus dans quelques instants  |  Nathan Bedford Forrest, le fondateur du Ku Klux Klan, était un délégué Démocrate  |  Grèce Corfou: une Belge d’origine marocaine, 22 ans, suspectée de liens avec le terrorisme, arrêtée suite à mandat Europol  |  Steve Bannon, libéré de son devoir de réserve après avoir quitté la Maison-Blanche, veut monter une télévision de droite  |  Une semaine après Charlottesville, les antifa attaquent une manifestation pacifique pour la liberté d’expression  |  Boston: une femme avec un drapeau américain a été battue par des antifa lors d’une manifestation pour la liberté d’expression  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2013

L’avion transportant l’islamiste radical Abou Qatada, expulsé par Londres après des années de procédures, a atterri dimanche matin à Amman, a annoncé un responsable jordanien. Peu après son arrivée, l’homme a été inculpé pour terrorisme, a déclaré une source judiciaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Abou Qatada est arrivé à l’aéroport de Marqa », à l’est d’Amman, a déclaré ce responsable sous le couvert de l’anonymat. « Il était escorté par des agents britanniques et jordaniens, qui l’ont remis aux enquêteurs de la cour de sécurité d’Etat », a-t-il ajouté.

Ce tribunal militaire se trouve juste à côté de l’aéroport. Le père d’Abou Qatada, ses frères et d’autres membres de sa famille se trouvaient devant le bâtiment, où le prédicateur radical devait être conduit, a constaté un photographe de l’AFP.

Un temps considéré comme « l’ambassadeur de Ben Laden en Europe », Abou Qatada a été expulsé dans la nuit de Grande-Bretagne. Condamné par contumace en Jordanie dans deux affaires de projets d’attentats, le prédicateur qui avait demandé l’asile au Royaume-Uni en 1993, doit être rejugé.

Après avoir résisté devant les tribunaux pendant des années à la volonté de Londres de l’expulser, Abou Qatada avait accepté en mai de rentrer en Jordanie, une fois ratifié un traité entre les deux pays garantissant que des preuves obtenues sous la torture ne pourraient être utilisées lors de son nouveau procès, ce qui a été fait il y a quelques semaines.

Inculpé pour terrorisme à Amman et placé en détention préventive

Peu après son arrivée en Jordanie, Abou Qatada a été inculpé pour terrorisme, a annoncé une source judiciaire. Le prédicateur a été présenté devant le procureur de la cour de sûreté de l’Etat, qui lui a signifié son inculpation pour « complot en vue de commettre des actes terroristes », et a été placé en détention préventive pour 15 jours, a expliqué cette source à l’AFP.

« Abou Qatada a plaidé non coupable », a ajouté son avocat, Tayssir Diab, précisant qu’il allait déposer dès lundi un recours pour obtenir la libération sous caution de son client. Malgré l’engagement à la « transparence » proféré dimanche matin par les autorités jordanienne, la presse n’a pas été autorisée à pénétrer dans la salle d’audience pour entendre l’énoncé des chefs d’inculpation.

Les affaires en question, liées à des accusations de projets d’attentats, ont déjà valu à Abou Qatada deux condamnations, à la réclusion à perpétuité et à 15 ans de prison, mais il va bénéficier d’un nouveau procès dans la mesure où il avait jusqu’alors été jugé par contumace.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-islamiste-abou-qatada-expulse-par-londres-inculpe-a-amman?id=8043480

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz