FLASH
[18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 juillet 2013

Dans la nuit de lundi à mardi, une vingtaine de jeunes de la cité Clodion à Perpignan ont agressé et menacé des policiers qui vérifiaient un véhicule. Un incident qui a semé l’effervescence dans le quartier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tout commence vers 1 heure du matin lorsqu’un équipage de l’unité canine légère décide d’effectuer un contrôle routier à hauteur du rond-point donnant accès au boulevard Denoyés.

Insultés et menacés

Les policiers en service s’apprêtent à procéder aux vérifications d’un véhicule quand ils sont pris à partie verbalement par des jeunes habitants de la cité, soudain rassemblés en nombre jusqu’à s’amasser à une vingtaine autour des forces de l’ordre.

Là, ils les couvrent d’insultes et les menacent afin d’empêcher le contrôle de ladite voiture et de ses occupants. Puis, prêts à en découdre, les individus commencent à envoyer divers projectiles en direction des fonctionnaires.

Jets de pierres et tirs de flash ball

La BAC (brigade anti-criminalité) a aussitôt été appelée en renfort et s’est rendue sur les lieux. Ce qui a permis dans un premier temps de disperser l’attroupement hostile. Or, l’histoire ne s’arrête pas là.

Les réfractaires forment à nouveau un attroupement après avoir ramassé un tas de pierres et les jettent en direction des agents et des véhicules de service.

Aucun blessé

Afin de mettre un terme aux hostilités, les services de police ont été contraints de riposter et de faire usage de leur lanceur de balles de défense 40 mm (nouvelle version de flash ball). Ils ont ainsi réussi à mettre en fuite leurs agresseurs. Sans qu’aucun blessé ne soit heureusement à déplorer.

« Des agressions gratuites et injustes »

Alliance police nationale 66 dénonce « ces agressions gratuites et injustes, qui ont pour objet d’empêcher les policiers de faire simplement leur travail de contrôle et de recherche d’individus auteurs d’infractions pénales ». Le syndicat ne peut que se réjouir « qu’il n’y ait pas eu de blessés parmi (ses) collègues », apporte « son soutien entier aux forces de l’ordre qui ont fait l’objet de menaces de mort » et salue « leur professionnalisme ».

« Nous demandons avec insistance à nos responsables administratifs et judiciaires de tout mettre en œuvre pour rétablir l’autorité des fonctionnaires de police, une nouvelle fois bafouée. Cette situation devient intolérable, il est temps d’agir et vite ».

http://www.midilibre.fr/2013/07/10/le-banal-controle-de-police-vire-a-l-affrontement-dans-une-cite-de-perpignan,730589.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :