Publié par Gaia - Dreuz le 15 juillet 2013

Les policiers sont intervenus ce lundi après-midi dans le cadre de l’enquête sur la violation de domicile dont a été victime une octogénaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’appartement d’une octogénaire réquisitionné par l’association « Droit au logement » pour des Bulgares sans logis… L’affaire avait fait grand bruit.
Agissant dans le cadre de l’enquête menée par l’Unité de police administrative de la sûreté départementale sur une violation de domicile, les policiers sont intervenus ce lundi après-midi rue Planterose, à Bordeaux.

La semaine passée, rentrant d’un long séjour chez son fils, une octogénaire avait eu la mauvaise surprise de constater que la serrure de son appartement avait été changée et que deux familles de Bulgares s’étaient installées chez elle. Dans ses meubles et dans son intérieur.

C’est l’association Droit au logement qui avait « réquisitionné » ce logement qu’elle pensait abandonné, contraignant l’octogénaire à vivre à l’hôtel.

Cet après-midi, cinq personnes, une femme et quatre hommes, qui se trouvaient à l’intérieur du logement (les enfants étaient au centre de loisirs) ont été interpellées et conduites au commissariat central pour y être entendues.

L’opération avait également pour but de « rendre le logement à sa légitime propriétaire », selon un policier.

Source (merci Noctis) http://www.sudouest.fr/2013/07/15/bordeaux-intervention-de-la-police-dans-le-logement-d-une-octogenaire-occupe-par-des-bulgares-1115573-2780.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz