FLASH
[10:57] Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 juillet 2013

traaaaaaainBrétigny, vols sur les cadavres et les blessés – une des 4 personnes en garde à vue prolongée « porte la djellaba »

La nouvelle a profondément choqué la France.

Après l’accident du train de Brétigny qui a causé la mort de 6 personnes et fait plusieurs dizaines de blessés, des chacals étaient venus voler sur les corps des morts et des blessés, selon le témoignage de Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance au micro d’Europe 1.

Immédiatement, nous avons observé une levée de boucliers de la gauche morale, toujours prête à nier toute réalité qui dérange le dogme.

Mais le Point1 révèle en exclusivité que le témoignage de la policière pourrait bien être confirmé.

« T’as trouvé quoi dans les bagages ? » C’est un des messages découverts sur le téléphone portable d’un des quatre individus interpellés dimanche matin, dans le cadre de l’enquête sur les délits susceptibles d’avoir été commis en marge de l’accident du train Paris-Limoges.

Lundi matin, leur garde à vue a été prolongée, et le parquet d’Évry a confirmé au Point.fr le prolongement de détention des quatre suspects, dont certains sont mineurs, au commissariat d’Arpajon.

En revanche, le même parquet ne veut « ni confirmer ni infirmer » la teneur des textos des mobiles des suspects analysés par les enquêteurs de la Sûreté départementale de l’Essonne.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Alors que le ministre des Transports, dans une tentative subversive, niait avoir connaissance des monstrueuses exactions, reconnaissant du bout des lèvres le vol d’un portable, les textos découverts, s’ils sont confirmés par l’enquête, désignent évidement les bagages du train…

Situation tendue aux abords de la gare

Sur place, au moment de la catastrophe, près d’une centaine de policiers, dont une demi-compagnie de CRS et 25 équipages de gardiens, étaient occupés au maintien de l’ordre confirme encore le Point. Maintenir l’ordre sur le lien d’un tel drame ? Il s’agissait donc bien de bandes de racailles qui tentaient d’empêcher les sauveteurs de secourir les victimes.

L’un des individus arrêtés prétendait qu’on s’en est pris à lui parce qu’il était en djellaba.

Lundi après-midi, le parquet d’Évry décidera des suites judiciaires concernant les quatre personnes mises en cause. Il en sera fini ou non, alors, de la polémique sur le détroussage des victimes de l’accident.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-deraillement-a-bretigny-quatre-interpellations-prolongees-15-07-2013-1704967_23.php

http://www.dreuz.info/?p=50551

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz