FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 juillet 2013
1112817_1957586_460x306
La militante qui a chassé une vieille dame de chez elle

[cow_johnson general_width= »600″ general_bgcolor= »#fafeb8″ general_font= »Verdana »]

Mise à jour, lundi 15 juillet à 16:45 :
La police est intervenue, en début d’après midi dans le logement d’Odette Lagrenaudie occupé par des Bulgares, dans le cadre de l’enquête sur la violation de domicile dont elle a été victime.

Agissant dans le cadre de l’enquête menée par l’Unité de police administrative de la sûreté départementale sur une violation de domicile, les policiers sont intervenus ce lundi après-midi rue Planterose, à Bordeaux.

Cinq personnes, une femme et quatre hommes, qui se trouvaient à l’intérieur du logement (les enfants étaient au centre de loisirs) ont été interpellées et conduites au commissariat central pour y être entendues.

L’opération avait également pour but de « rendre le logement à sa légitime propriétaire », selon un policier.

[/cow_johnson]

Nous remercions les services administratifs qui ont fait preuve de responsabilité et de diligence pour faire respecter les droits fondamentaux de la quinquagénère évincée en lui rendant son bien, et sa tranquilité.

o-o-o-o-o-o

Odette Lagrenaudie a 84 ans elle pourrait être votre mamie. Et désolé d’en faire le constat, mais n’étant ni maghrébine ni réfugiée politique, aucune association ne lui est venue en aide. Au contraire…

Odette Lagrenaudie habite Bordeaux. Dans le même immeuble. Depuis 55 ans. Jusqu’à il y a quelques jours.

Car rentrant de plusieurs mois de séjour chez son fils à Cherbourg, elle a retrouvé son immeuble occupé par deux familles de Bulgares.

La serrure de l’entrée de son immeuble a été changée. Les familles de Bulgares occupent sa maison.

« Au début, je n’ai rien compris », explique l’octogénaire, « mais, aujourd’hui, ça me rend malade de me dire qu’ils dorment dans mon lit », lâche-t-elle, les yeux fixés sur les fenêtres, d’où les nouveaux occupants la toisent.

Odette Lagrenaudie est victime de l’association DAL (Droit au logement), qui s’occupe des sans-logis et des personnes expulsées (mais pas d’elle)

Voyant l’immeuble inoccupé, la DAL a forcé la porte de l’appartement, et a installé les sept bulgares, sans même se soucier que l’appartement était tout sauf abandonné. « Il restait tous les meubles de ma cliente, ainsi que de la vaisselle dans les placards. » dit l’avocat d’Odette.

Raphaëlle Reix, militante du Droit au logement s’en moque. Méprisante du droit, de ce qu’elle appelle les sales privilégiés et de leurs propriétés (c’est une spécificité héritée de l’idéologie communiste) elle a décidé d’y installer ces familles.

Mais Reix se retrouve, honteuse, face à face avec la vieille dame, elle s’excuse, lui assurant ne pas l’avoir fait « à son encontre », persuadée que l’immeuble était abandonné. La mafia aussi, tue et explique ensuite que ce n’est pas personnel, mais simplement le business.

Depuis son retour à Bordeaux, la vieille dame est obligée de séjourner à l’hôtel – avec sa retraite de 900 euros d’ancienne vendeuse de marché, et de passer devant sa maison dont elle a été chassée, sa maison où ses souvenirs, sa vie, son histoire depuis 55 ans, ont été violés et lui ont été confisqués par la cynique militante.

La préfecture, le maire adjoint du quartier, ne bougent pas, ils causent et se rejettent la faute.

Et Odette Lagrenaudie, le regard perdu se demande dans quel état, quand, comment, et si elle retrouvera un jour son appartement, sa vie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Que pouvez-vous faire pour aider Odette ?

Se mobiliser, en parler, sensibiliser, et inonder de vos demandes les responsables qui peuvent agir et ne font rien :

Pour commencer, voici les coordonnées de l’association scélérate :

Droit Au Logement – Gironde
8 rue de La Course – 33000 Bordeaux
Tel : 06 95 43 53 23
http://dal33.over-blog.com/contact

Mail : dal33gironde@gmail.com

Et la page Facebook de la militante : https://www.facebook.com/rapha.apha/about

Ensuite, écrivez à la mairie de Bordeaux, dont le meilleur d’entre nous semble plus rapide à soutenir des islamistes modérés dEgypte que ses concitoyens : www.bordeaux.fr

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.sudouest.fr/2013/07/12/ils-sont-dans-mon-lit-1112817-2780.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz