FLASH
[18/01/2018] Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 juillet 2013

Mise en examen dans l’affaire du meurtre de Laurent Julien, ce Nîmois a pris la fuite alors qu’il était assigné à résidence et placé sous surveillance électronique.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Nîmois en fuite depuis le 30 juin et soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de Laurent Julien serait aujourd’hui en Syrie. Me Elodie Ginot a pris connaissance le 4 juillet dernier d’un courrier de son client qui a été transmis au juge d’instruction. « Dans cette lettre, il explique qu’il part soutenir ses frères dans leur combat en Syrie », commente l’avocate. Selon Me Ginot, son client « a le sentiment depuis le départ d’être victime d’un complot… ».

Interpellé lors d’une vaste opération de police le 18 juin

Ce Nîmois et un second suspect ont été interpellés dans la préfecture du Gard le 18 juin lors d’une impressionnante opération menée par la PJ et à laquelle participaient les policiers du Raid, du GIPN et la brigade d’intervention de la PJ de Montpellier. Dans deux lettres anonymes adressées bizarrement à la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) et non aux policiers nîmois, les deux hommes sont désignés comme étant liés au « meurtre du pédé », disparu dans la nuit du 10 au 11 juin 2011 lors de la feria de Nîmes.

Le cadavre de la victime découvert dans la garrigue le 3 juillet 2011

Son cadavre avait été découvert le 3 juillet enterré dans la garrigue. La première lettre de dénonciation transmise à la PJ date de mai 2012, soit plus d’un an avant ces interpellations. « Mon client n’a pas d’antécédents judiciaires. Il a été choqué par cette interpellation. Il ne se sent pas concerné par ce qui lui est reproché. Il pensait que les policiers venaient pour autre chose… Il est loin d’être sot. Il a une licence de psychologie et connaît ses droits. Il a donc choisi de ne pas parler parce qu’il n’avait pas confiance. »

L’irritation des enquêteurs

Ce jeune homme et un trentenaire ont été mis en examen pour enlèvement séquestration suivi d’un meurtre… tout en étant remis en liberté, assignés à résidence et placés sous bracelet électronique. Ce qui avait irrité les enquêteurs. Le parquet n’avait pas fait appel de cette décision. Les avocats considèrent que le dossier est vide et ont déposé une demande de nullité de la procédure.

http://www.midilibre.fr/2013/07/14/meurtre-de-laurent-julien-le-fuyard-serait-en-syrie,734214.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz