FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 juillet 2013

BPMazHcCEAASmBh.jpg-large

La France vient de perdre son dernier triple AAA, l’information était dans tous les médias. En 2012, Moody’s en donnait déjà les raisons pleines de bon sens – sauf pour les économistes français, en expliquant que « les perspectives de croissance à long terme de la France sont défavorablement affectées par de multiples défis structurels, parmi lesquels sa perte graduelle et soutenue de compétitivité et les rigidités anciennes de ses marchés du travail, des biens et des services ».

Voici le détail qu’il ne fallait pas rater de ce désastre annoncé dont les médias cachent les conséquences sous le prétexte que la France emprunte à « très bas taux ».

En janvier 2012, l’agence de notation financière Standard & Poor’s abaissait la note de la France de AAA à AA+.

« C’est une politique qui a été dégradée, pas la France », déclarait François Hollande, ajoutant : « c’est une politique, une stratégie, une équipe, un président qui ont été dégradés ».

En novembre 2012, six mois après l’arrivée au pouvoir de François Hollande, la France était une nouvelle fois sanctionnée par une des trois agences de notation financière les plus influentes : Moody’s, qui lui retirait également son AAA.

Pierre Moscovici réagissait en soulignant une « insuffisance des gouvernements précédents à redresser les comptes publics et la compétitivité de notre économie ». Il s’agissait ainsi d’une sanction de la gestion du passé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En juillet 2013, l’agence de notation Fitch Ratings retirait son AAA à la France. Il s’agissait du dernier «triple A» accordé à la France par une des trois grandes agences de notation internationales.

Pierre Moscovici réagissait, disait qu’il « prenait acte » de la perte du triple A et déclarait que : la stratégie du gouvernement « est la bonne ».

Je suppose que mes propos, si j’étais résident de la France démocratique, seraient passible d’une mise en examen pour outrage au chef de l’Etat – car c’est un outrage.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz