FLASH
[24/11/2017] Egypte : nouveau bilan de l’attentat contre la mosquée Al-Rawda du Sinaï : 235 morts  |  L’auteur des tags Juif à Marseille est un juif. Taré ! Cela ne réduit hélas pas la haine anti juive ds militants islamistes  |  Egypte: attentat mosquée du Sinaï nouveau bilan 184 morts , 180 blessés – belle opération de paix et tolérance  |  La manifestation de Génération Identitaire interdite samedi à Paris, mais celles des islamistes qui hurlent mort aux juifs sont autorisées  |  Religion d’amour : Egypte – au moins 50 morts, des dizaines de blessés dans une attaque contre une mosquée dans le nord du Sinaï  |  Un policier a été condamné à 6 mois ferme pour avoir donné une gifle à un migrant  |  L’Iran interdit les lunettes de soleil et le vernis à ongle aux femmes, considérés comme ‘érotique’  |  [23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 juillet 2013

Besançon. « Ce n’est pas tant pour moi que je vais déposer plainte que pour la société en général. C’est préoccupant de voir le degré de violence et d’arrogance de ces jeunes qui ne respectent rien, et s’en prennent tant aux personnes qu’aux biens. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Jointe, hier par téléphone, alors qu’elle allait porter plainte à la gendarmerie de Marchaux, Sylviane Barassi, maire de Deluz, commune du Doubs de quelque 650 habitants, était encore « très choquée et pour tout dire aussi traumatisée » par les faits dont elle avait été victime la veille dans la soirée.

Appelée ce jeudi soir par une conseillère municipale qui venait d’être copieusement injuriée par un groupe de quatre jeunes qui étaient en train de vandaliser des massifs de fleurs, elle s’est rendue sur les lieux afin d’obtenir des explications.
Insultes, insanités et bras tordu dans le dos

Une fois face au jeune homme et à ses trois cousines, l’élue a été accueillie par « des insultes et des insanités d’une rare violence. C’était immonde ! », relate-t-elle.

S’approchant du jeune garçon, demeurant au village et âgé de « 17 ou 18 ans », elle lui a alors demandé de répéter ce qu’il venait de dire. « Je pensais avoir mal entendu tellement je n’en revenais pas de son arrogance et du caractère ordurier de ses propos. C’est alors qu’il m’a attrapée par le bras et me l’a retourné dans le dos. C’est comme ça que je me suis tordu le pied avant de tomber sur la dalle du lavoir. »

Le tout avant l’intervention du premier adjoint qui a mis en fuite les quatre sauvageons, les trois jeunes filles n’ayant pas été, elles non plus, avares d’insultes.

« Nous avions déjà eu quelques problèmes d’incivilité avec la famille de ce jeune homme, qui habite la commune avec ses parents depuis environ deux ans, indique Sylviane Barassi, mais ça n’était jamais allé jusqu’à des violences physiques. » Et d’ajouter : « Au-delà de notre cas particulier, se pose la question de l’avenir de jeunes comme lui qui semblent grandir sans valeurs ni repères. Une telle violence gratuite ! C’est aussi leur devenir qui est en jeu. C’est vraiment très inquiétant. »

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/07/13/une-maire-agressee-par-des-jeunes

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz