FLASH
[22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 juillet 2013

La nuit du 14-juillet, à Carcassonne, a été quelque peu agitée. Une agression, des policiers caillassés et des voitures brûlées.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La nuit du 14-juillet, à Carcassonne, a été quelque peu agitée, c’est le moins que l’on puisse dire. Avec, parmi les événements marquants, cette agression d’un homme à la hachette, avenue Jean-Moulin, à Carcassonne, une artère parallèle à la route de Narbonne. Peu après le feu d’artifice, vers 23 h 40, tandis que la foule se dispersait, un groupe de piétons a eu une altercation avec les occupants de deux véhicules, trois hommes et trois femmes, qui roulaient derrière eux. L’un des automobilistes est descendu d’un véhicule, armé, selon les victimes, d’une hachette. Il a alors porté à l’un des piétons un violent coup d’objet tranchant, à hauteur d’une épaule. L’homme, originaire de Sainte-Eulalie, dans le Carcassonnais, s’est vu consigner huit jours d’ITT (interruption totale de travail). Une dame enceinte, qui faisait elle aussi partie du groupe de personnes évoluant à pied, très choquée par l’agression, a écopé d’une journée d’ITT.

Arrêtés à Montlegun par les gendarmes

Le signalement des véhicules déjà cités a alors été transmis à toutes les patrouilles du département, police et gendarmerie réunies. Il était stoppé par des gendarmes, quelques instants plus tard, dans le quartier de Montlegun. Sur instruction de la Direction départementale de la sécurité publique de l’Aude, ladite voiture et ses occupants (ils étaient cinq) ont été ramenés au commissariat de Carcassonne. L’ensemble des personnes a été placé en garde à vue, pour audition. Mais, hier soir, tous les mis en cause étaient libérés. Ce qui ne signifie pas, toutefois, que l’affaire en reste là. Parmi les autres événements de la nuit, il y eut aussi, un peu plus tôt, vers 22 h 30, à hauteur d’un rond-point de la cité La Conte, le caillassage de fonctionnaires de police qui venaient de mettre en place un barrage afin de filtrer le flux de véhicules. Sur ces entrefaites, un couple de retraités passant en voiture essuyait à son tour des jets de pierres.

Un jeune jette des pierres sur les policiers

Un jeune homme ayant vraisemblablement jeté des projectiles a été formellement identifié par la police nationale. Mais les forces de l’ordre ont décidé de ne pas procéder à son interpellation immédiate, par crainte (justifiée) que la situation ne dégénère. Mais le dossier n’est pas clos… Et puis, deux voitures ont été incendiées, rue Paganini, dans le secteur de la Gravette, vers 2 h 30, et rue Henri-Dunan, à Saint-Jacques-Le Viguier, vers 4 h 30. Dans les deux cas, l’origine criminelle du sinistre ne semble faire aucun doute. Enfin, des contrôles alcoolémie ont aussi été menés, au coup par coup, mais non dans le cadre d’opérations massives, donnant lieu à quelques contraventions.

http://www.lindependant.fr/2013/07/16/agresse-a-coups-de-hache-par-un-automobiliste,1775976.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz