FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 juillet 2013

La nuit du 14-juillet, à Carcassonne, a été quelque peu agitée. Une agression, des policiers caillassés et des voitures brûlées.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La nuit du 14-juillet, à Carcassonne, a été quelque peu agitée, c’est le moins que l’on puisse dire. Avec, parmi les événements marquants, cette agression d’un homme à la hachette, avenue Jean-Moulin, à Carcassonne, une artère parallèle à la route de Narbonne. Peu après le feu d’artifice, vers 23 h 40, tandis que la foule se dispersait, un groupe de piétons a eu une altercation avec les occupants de deux véhicules, trois hommes et trois femmes, qui roulaient derrière eux. L’un des automobilistes est descendu d’un véhicule, armé, selon les victimes, d’une hachette. Il a alors porté à l’un des piétons un violent coup d’objet tranchant, à hauteur d’une épaule. L’homme, originaire de Sainte-Eulalie, dans le Carcassonnais, s’est vu consigner huit jours d’ITT (interruption totale de travail). Une dame enceinte, qui faisait elle aussi partie du groupe de personnes évoluant à pied, très choquée par l’agression, a écopé d’une journée d’ITT.

Arrêtés à Montlegun par les gendarmes

Le signalement des véhicules déjà cités a alors été transmis à toutes les patrouilles du département, police et gendarmerie réunies. Il était stoppé par des gendarmes, quelques instants plus tard, dans le quartier de Montlegun. Sur instruction de la Direction départementale de la sécurité publique de l’Aude, ladite voiture et ses occupants (ils étaient cinq) ont été ramenés au commissariat de Carcassonne. L’ensemble des personnes a été placé en garde à vue, pour audition. Mais, hier soir, tous les mis en cause étaient libérés. Ce qui ne signifie pas, toutefois, que l’affaire en reste là. Parmi les autres événements de la nuit, il y eut aussi, un peu plus tôt, vers 22 h 30, à hauteur d’un rond-point de la cité La Conte, le caillassage de fonctionnaires de police qui venaient de mettre en place un barrage afin de filtrer le flux de véhicules. Sur ces entrefaites, un couple de retraités passant en voiture essuyait à son tour des jets de pierres.

Un jeune jette des pierres sur les policiers

Un jeune homme ayant vraisemblablement jeté des projectiles a été formellement identifié par la police nationale. Mais les forces de l’ordre ont décidé de ne pas procéder à son interpellation immédiate, par crainte (justifiée) que la situation ne dégénère. Mais le dossier n’est pas clos… Et puis, deux voitures ont été incendiées, rue Paganini, dans le secteur de la Gravette, vers 2 h 30, et rue Henri-Dunan, à Saint-Jacques-Le Viguier, vers 4 h 30. Dans les deux cas, l’origine criminelle du sinistre ne semble faire aucun doute. Enfin, des contrôles alcoolémie ont aussi été menés, au coup par coup, mais non dans le cadre d’opérations massives, donnant lieu à quelques contraventions.

http://www.lindependant.fr/2013/07/16/agresse-a-coups-de-hache-par-un-automobiliste,1775976.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz