FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

À la rentrée 2014, le master « Religions du monde, dialogue interreligieux et études religieuses » proposé par l’Université catholique de Louvain comportera une nouvelle option de « théologie islamique ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est ce qu’a indiqué vendredi 12 juillet 2013 le ministre flamand de la jeunesse et de l’enseignement, Pascal Smet (socialiste), qui a présenté cette mesure comme « une étape importante dans la création d’un cadre académique pour l’islam en Flandre », rapporte le quotidien De Morgen .

Selon lui, les responsables musulmans en Belgique sont souvent « peu au fait de la langue et de la culture », étant fréquemment envoyés et salariés directement par les pays d’origines. Une véritable « formation des imams » organisée par les pouvoirs publics étant légalement impossible, c’est cette solution d’un master qui a été retenue, ouvert notamment à des étudiants se destinant à être « conseiller islamique ou aumônier ».
Relation à la modernité

Sur son site Internet, l’Université catholique de Louvain détaille le programme de ce master « R eligions du monde, dialogue interreligieux et études religieuses ». En plus d’un tronc commun « bien développé » – se composant de cours de base sur les « religions du monde », la « religion dans la société contemporaine » et le dialogue interreligieux de cours – trois options seront désormais proposées aux étudiants : « religions du monde et dialogue interreligieux », « islam » et « études religieuses », c’est-à-dire l’étude des religions sous l’angle des sciences humaines.

« L’option islam vous donne un aperçu de l’une des grandes religions du monde », précise le document de présentation, une « religion très importante en Europe de l’Ouest ». « Vous étudierez non seulement la religion elle-même, mais également sa relation à la modernité, à la société européenne et à d’autres religions (y compris le christianisme) ». Un voyage d’étude d’un mois est prévu en Inde.
Stage de terrain

Le master sera sanctionné par la rédaction d’un mémoire ou par un « stage de terrain », en Belgique ou à l’étranger, accompagné de la rédaction d’un document de recherche. Il permettra aux étudiants d’acquérir un niveau universitaire en matière de théologie islamique, alors qu’actuellement n’existent que des licences préparant à l’enseignement de l’islam à l’école.

Seul bémol, le master ne sera accessible qu’aux imams et aumôniers déjà détenteurs d’un diplôme universitaire du premier degré (type licence)…
Mieux intégrés

Le projet est en germe depuis déjà plusieurs années. Début 2012, Ludo Sannen, député flamand socialiste lui aussi, par ailleurs licencié en sciences religieuses et ancien enseignant, avait déposé une proposition en ce sens au Parlement flamand. « Nous devons former nos propre imams et théologiens islamiques de façon à ce qu’ils abordent l’islam à partir de notre contexte et qu’ils soient mieux intégrés », expliquait-il au quotidien De Standaard .

Après avoir étudié les solutions retenues par les pays voisins, Ludo Sannen avait indiqué plaider « pour le modèle de l’université libre d’Amsterdam », où la formation est intégrée à la Faculté de théologie. Une solution également expérimentée depuis peu par cinq universités en Allemagne. Créer de toutes pièces une faculté distincte aurait été, selon le député, beaucoup « plus difficile et plus cher ». Selon De Standaard, la KU Leuven s’est aussitôt montrée intéressée, sous certaines conditions, et notamment celle de son « indépendance, tout comme vis-à-vis de l’Église catholique ».

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Belgique-l-Universite-catholique-de-Louvain-va-s-ouvrir-a-la-theologie-islamique-2013-07-14-986159

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz