FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 juillet 2013

islam-France

Michel Garroté, réd en chef  –-  En France, le régime socialiste interdit à quiconque de se demander si l’islam est soluble dans la République. En effet, mercredi 17 juillet, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a publié un communiqué suite à la diffusion de l’émission télévisée « Hondelatte Dimanche » sur le thème « L’islam est-il soluble dans la République ? » (cf. source en bas de page).

Dans son communiqué, le Conseil supérieur de l’audiovisuel allègue : « la chaîne a manqué aux obligations déontologiques mentionnées dans sa convention, d’une part à l’article 3-1-1 qui prévoit que le service contribue à la cohésion sociale, d’autre part à l’article 2-3-2 relatif à la promotion des valeurs d’intégration et de lutte contre les discriminations ».

Le problème, c’est que les articles 3-1-1 et 2-3-2 de la convention du Conseil supérieur de l’audiovisuel sont utilisés ici pour interdire le droit de poser simplement une question relative à l’islam dans la Cinquième République au troisième millénaire.

Si l’on veut vraiment appliquer de façon aussi stricte les articles 3-1-1 et 2-3-2, alors, il faudrait également interdire les propos christianophobes et israélophobes dans toutes les émissions de l’ensemble de l’audiovisuel français.

Or, force est de constater que les articles 3-1-1 et 2-3-2 ne sont absolument pas utilisés contre la christianophobie et contre l’israélophobie, pourtant très répandues dans l’audiovisuel. Il y a donc deux poids et deux mesures : l’on peut alléguer tout et n’importe quoi contre le christianisme et contre Israël ; mais il est interdit de poser, ne serait-ce qu’une simple question, sur l’islam.

Par conséquent, l’application à géométrie variable des articles 3-1-1 et 2-3-2 de la convention du Conseil supérieur de l’audiovisuel constitue une atteinte grave à la liberté d’opinion et d’expression. Les associations françaises, juives et chrétiennes, devraient dénoncer publiquement le Conseil supérieur de l’audiovisuel (au moins pour le principe) et devraient faire recours auprès des instances ad hoc de la Communauté européenne, notamment la CEDH (même si ce recours a peu de chance d’aboutir).

Le feront-elles ?

J’en doute.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Source :

http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Emission-Hondelatte-Dimanche-intervention-aupres-de-Numero-23

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz