Quantcast
FLASH
[11/11/2019] 9 #terroristes recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens  |  [10/11/2019] Irak : 5 soldats italiens blessés par une explosion  |  [07/11/2019] François Bayrou (il avait fait de la séparation de la politique et de l’argent l’un de ses chevaux de bataille), sera probablement mis en examen pour détournement de fonds publics  |  [06/11/2019] Nouveau sondage: 62% des supporters de #Trump disent qu’ils le soutiennent quoi qu’il arrive  |  Un habitant de Gaza qui devait traverser le point de passage d’Erez pour retourner à Gaza s’est enfui vers un kibboutz. Les habitants ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur pendant que les forces de sécurité balayaient la zone  |  Attentat islamiste en Jordanie : le terroriste est 1 palestinien de Gaza. Bilan 8 personnes poignardées dont 3 Espagnols, 1 Suisse et 1 Mexicain  |  56% des électeurs pensent que #Trump sera réélu, selon un sondage Politico  |  [05/11/2019] Non confirmé : la Turquie aurait capturé la sœur de Baghadi, le leader d’ISIS éliminé par les Etats-Unis  |  [31/10/2019] Les islamistes ne s’arrêtent jamais : Une roquette tombe dans la region d’Echkol en Israël sur un terrain vague  |  La Chambre des représentants approuve une résolution partisane visant à officialiser les procédures de l’enquête sur la destitution du président Trump  |  Très surprenant de voir combien de responsables gouvernementaux, d’universitaires et de journalistes, après toutes ces années, restent confus au sujet des islamistes – qui ils sont, ce qu’ils croient et pourquoi ils se battent  |  [29/10/2019] l’armée israélienne vient d’intercepter un drone non identifié volant au dessus de Gaza  |  Le successeur de Baghdadi pressenti pour diriger ISIS a également été éliminé  |  Violents affrontements en ce moment à Beyrouth entre le Hezbollah, qui frappe les manifestants, et la société civile  |  [27/10/2019] Abu Bakr al-Baghdadi, chef de l’État islamique, a été pris pour cible lors d’un raid de l’armée américaine et aurait été tué, a indiqué Newsweek  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 juillet 2013

islam-France

Michel Garroté, réd en chef  –-  En France, le régime socialiste interdit à quiconque de se demander si l’islam est soluble dans la République. En effet, mercredi 17 juillet, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a publié un communiqué suite à la diffusion de l’émission télévisée « Hondelatte Dimanche » sur le thème « L’islam est-il soluble dans la République ? » (cf. source en bas de page).

Dans son communiqué, le Conseil supérieur de l’audiovisuel allègue : « la chaîne a manqué aux obligations déontologiques mentionnées dans sa convention, d’une part à l’article 3-1-1 qui prévoit que le service contribue à la cohésion sociale, d’autre part à l’article 2-3-2 relatif à la promotion des valeurs d’intégration et de lutte contre les discriminations ».

Le problème, c’est que les articles 3-1-1 et 2-3-2 de la convention du Conseil supérieur de l’audiovisuel sont utilisés ici pour interdire le droit de poser simplement une question relative à l’islam dans la Cinquième République au troisième millénaire.

Si l’on veut vraiment appliquer de façon aussi stricte les articles 3-1-1 et 2-3-2, alors, il faudrait également interdire les propos christianophobes et israélophobes dans toutes les émissions de l’ensemble de l’audiovisuel français.

Or, force est de constater que les articles 3-1-1 et 2-3-2 ne sont absolument pas utilisés contre la christianophobie et contre l’israélophobie, pourtant très répandues dans l’audiovisuel. Il y a donc deux poids et deux mesures : l’on peut alléguer tout et n’importe quoi contre le christianisme et contre Israël ; mais il est interdit de poser, ne serait-ce qu’une simple question, sur l’islam.

Par conséquent, l’application à géométrie variable des articles 3-1-1 et 2-3-2 de la convention du Conseil supérieur de l’audiovisuel constitue une atteinte grave à la liberté d’opinion et d’expression. Les associations françaises, juives et chrétiennes, devraient dénoncer publiquement le Conseil supérieur de l’audiovisuel (au moins pour le principe) et devraient faire recours auprès des instances ad hoc de la Communauté européenne, notamment la CEDH (même si ce recours a peu de chance d’aboutir).

Le feront-elles ?

J’en doute.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Source :

http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Emission-Hondelatte-Dimanche-intervention-aupres-de-Numero-23

  

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz