FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

Trois personnes, dont un jeune Algérien de 23 ans et son épouse, sont impliquées dans une affaire de trafic de neuroleptiques à Renage, en France, à destination de l’Algérie, a rapporté, mardi, le quotidien régional français Le Progrès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois individus sont « soupçonnés d’avoir fabriqué de fausses ordonnances, afin de se procurer des neuroleptiques qu’ils revendaient en Algérie », a précisé le quotidien.

Il s’agit de 2 380 cachets de Rivotril, soit des dizaines de boîtes, devant être revendus à Oran, selon la même source. Alors qu’elle est cédée à 2,20 euros en pharmacie en France, la boîte de Rivotril contenant 28 cachets devait être revendue à 25 euros en Algérie, a expliqué le quotidien. « Mais selon l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, le médicament serait plutôt revendu environ 7 euros le cachet », a-t-il souligné.

La police française a interpellé, lundi, les trois mis en cause et a pu mettre la main « sur la marchandise et sur les fausses ordonnances », a poursuivi le journal, qui précise que l’Algérien tenait « le rôle de « passeur  » ». Les deux hommes ont été présentés au juge « pour escroquerie et tentative d’escroquerie », avant d’être « remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire », a indiqué Le Progrès. « La femme, jeune maman, sera entendue plus tard », a-t-il ajouté.

http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/1226-trafic-de-neuroleptiques-a-destination-de-l-algerie-trois-personnes-interpellees-en-france

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz