FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2013

Près de 250 habitants se sont attroupés vers 20 h 30 devant le commissariat de Trappes (Yvelines), lançant des projectiles sur l’hôtel de police, situé au cœur de quartier sensible des Merisiers. Des poubelles ont été embrasées et des abribus ont volé en éclat. Ces hommes entendaient manifester leur colère suite à la garde à vue d’un des habitants, qui avait agressé la veille au soir un policier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Jeudi en fin de journée, des fonctionnaires de police procèdent au contrôle d’une femme voilée sur la voie publique. Très vite, le ton monte. Un attroupement se crée. Le compagnon de la femme dont le visage est dissimulé par un voile s’en prend à un des policiers. Il tente de l’étrangler. Cet homme de 21 ans est immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Une décision qui irrite certains habitants, qui associent ce fait à l’agression d’une autre femme voilée par deux frères le 14 juillet dernier. Ces deux hommes ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Versailles à deux mois de prison ferme.

Déjà vendredi dans le courant de l’après-midi, une quarantaine de personnes hostiles aux forces de l’ordre s’étaient rassemblées devant le commissariat. Vendredi soir, des CRS stationnés le long de la N 10, aidés par un hélicoptère de la gendarmerie qui survolait la cité, ont investi le quartier vers 22 h 30. Le commissariat, lui, était quadrillé par des policiers. « Il est inadmissible qu’à la suite de l’agression d’un policier, une manifestation se déroule devant un commissariat pour demander la libération de l’auteur », indiquait Thierry Mazet du syndicat Alliance. Les faits qui se déroulent à Trappes sont graves. C’est l’autorité de l’Etat qui est remise en cause. »

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-echauffourees-devant-le-commissariat-de-trappes-19-07-2013-2994027.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz