FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 juillet 2013

Face à la pénurie de candidats, certaines académies auraient fortement abaissé la barre d’admissibilité aux concours. La rue de Grenelle est sceptique sur ces notes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce serait une conséquence directe de la fameuse « crise des vocations » dans l’Education nationale. Face à la pénurie de candidats, certaines académies auraient abaissé fortement la barre d’admissibilité au concours 2014 de professeurs des écoles, révèle L’Express vendredi 19 juillet. Les étudiants auraient accédé à l’oral avec un 4/20 à l’épreuve écrite à Créteil, un 4,5/20 à Versailles, un 5/20 à Paris ou un 7/20 à Strasbourg. « Si la barre était à 10/20, nous ne pourrions recruter que quelques centaines de candidats », justifie un haut fonctionnaire cité par L’Express.
Plus de candidats pour autant de postes

Au ministère de l’Education, on s’étonne : les barres d’admissibilité aux épreuves écrites du concours 2014 ne seront connues qu’à l’automne, une fois que toutes les académies auront compilé leurs données pour les faire remonter au ministère. Un travail qui « prend des semaines ».

En outre, la rue de Grenelle trouve surprenant que le niveau des notes d’admissibilité puisse être aussi bas dans certaines académies alors que le nombre de candidats a augmenté pour le concours 2014, par rapport à 2013, pour un nombre de postes quasi équivalent, autour de 8 500. Ils étaient 26 300 à tenter leur chance, contre 20 400 pour le concours 2013, soit 29% de plus.
« La mastérisation des candidats fait augmenter le niveau »

« Le niveau de sélectivité augmente forcément », indique-t-on au ministère de l’Education. D’autant que pour l’édition 2014, le ministre avait imposé, rigueur budgétaire oblige, de ne rendre admissibles que 107% du nombre de postes ouverts, contre 200 à 225% d’habitude.

Si l’on concède, rue de Grenelle, que les besoins en recrutement et que le nombre de candidats varient selon les académies, la thèse d’un concours 2014 au rabais est battue en brèche : « La mastérisation des prétendants au professorat fait augmenter le niveau. Et puis un concours, ce n’est pas comme le bac, il ne faut pas avoir 10 de moyenne pour être sélectionné. Au Capes de mathématiques par exemple, la note d’admissibilité s’est longtemps située autour de 5/20. »

http://www.francetvinfo.fr/societe/education/devenir-professeur-des-ecoles-malgre-un-4-20-au-concours-c-est-possible_373350.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20130720-[lespluscommentes/titre1]-[popin-2-3-2013]

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :