FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 juillet 2013

Alors que l’ordre est revenu samedi matin à Trappes, après des échauffourées entre habitants et forces de l’ordre vendredi soir, la sécurité reste renforcée dans la ville des Yvelines. Un jeune garçon a été blessé par un projectile.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un adolescent de 14 ans est grièvement blessé à l’oeil, trois policiers sont blessés et six personnes ont été interpellées, a indiqué samedi le procureur de Versailles, après la soirée de tensions à Trappes, dans les Yvelines, entre habitants et policiers. Le jeune garçon a reçu un projectile au visage dont l’origine est pour l’instant indéterminée, d’après le procureur.

« Le calme doit revenir le plus vite possible », a lancé Manuel Valls, en marge d’une visite à Marseille samedi, Manuel Valls. Le ministre de l’Intérieur a tenu un discours ferme et assuré que l' »ordre républicain serait rétabli » et que les « forces de l’ordre déployées en très grand nombre dès la nuit dernière resteront présentes sur Trappes tout au long du week-end pour assurer l’ordre républicain ».

Le préfet des Yvelines Erard Corbin de Mangoux, a, lui aussi, lancé un appel au calme, indiquant que si les forces de l’ordre restaient positionnées à Trappes « le temps nécessaire », il ne fallait pas y voir une « provocation » mais « pour donner aux 30.000 habitants de Trappes un vrai sentiment de sécurité et de sérénité ».

Abribus brisés, détritus incendiés

Samedi matin, la situation était « calme » aux abords du commissariat de Trappes (Yvelines) où des heurts ont opposé vendredi soir entre 200 et 400 habitants du quartier aux forces de l’ordre. Vendredi, vers 20h30, des habitants ont jeté des pierres en direction du commissariat et sur les fonctionnaires de police, ont relaté des sources policières.

Des abribus ont été brisés et des détritus incendiés à différents endroits du quartier, notamment près de l’hôpital privé de Trappes. Quelques fusées de feu d’artifice ont été tirées plus tard dans la nuit.

« Aucune raison ne justifie ces violences, elles sont inacceptables », a déclaré Manuel Valls.

« Aucune raison ne justifie ces violences »

Le rassemblement violent a fait suite à l’interpellation jeudi d’un homme qui s’était opposé au contrôle par la police de son épouse portant un voile intégral. L’homme aurait, selon le procureur de la République de Versailles, Vincent Lesclous, tenté d’étrangler un policier lors du contrôle. Le policier agressé présente des marques d’étranglement au cou et une trace de coup au niveau d’une pommette, a souligné le procureur.

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui dit avoir été contacté par la femme voilée a contesté cette version, parlant de « provocations » de la police.

Une enquête a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN, la police des polices) pour éclaircir les circonstances de cet incident.

Le mari de la femme voilée a été déféré samedi matin au parquet qui a requis son placement sous contrôle judiciaire. Il doit être convoqué dans les deux mois devant le tribunal.
« La seule réponse à apporter à cette situation, c’est la fermeté »

« On se retrouve face à quelque chose qui ressemble à l’attaque des commissariats dans les western » a pour sa part souligné Eric Ciotti sur notre antenne. Le député des Alpes-Maritimes avait plus tôt samedi indiqué dans un communiqué que la République devait être « implacable contre la violence communautariste plutôt que d’être dissimulée ».

« C’est insupportable, c’est inacceptable, c’est intolérable » a encore martelé le député UMP. « J’entends le ministre de l’Intérieur appeler au calme. Bien entendu, il faut que l’ordre républicain revienne. Mais la seule réponse à apporter à cette situation, c’est la fermeté ».

Pour Marine Le Pen, « ces émeutes sont liées à la montée d’un communautarisme délétère exacerbé par une immigration de masse ».

http://www.bfmtv.com/societe/trappes-un-adolescent-blesse-a-loeil-six-interpellations-563562.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz