FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 juillet 2013

cage-aux-folles-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le lobby gay fait à nouveau parler de lui, depuis le vendredi 19 juillet 2013, au Vatican, après des révélations sur l’homosexualité d’un prélat nommé par François à un poste de la banque de l’Etat du Vatican, l’Institut pour les Oeuvres de Religion (IOR). Selon l’excellent vaticaniste de l’hebdomadaire italien L’Espresso, Sandro Magister, souvent cité sur dreuz.info, ce prélat, Mgr Battista Ricca, était connu pour une liaison homosexuelle alors qu’il travaillait au sein de la nonciature (« ambassade ») du Vatican à Montevideo, en Uruguay, de 1999 à 2000. Il aurait procuré une fonction, un logement et un salaire au sein de la nonciature à son amant Patrick Haari, capitaine de l’armée suisse, avec qui il était lié.

Les informations de Sandro Magister sont basées comme toujours sur plusieurs sources de première main. La présence d’homosexuels au Vatican, y compris parmi le clergé, est connue du pape François qui avait déclaré le 6 juin dernier : « À la Curie on parle d’un lobby gay. Et c’est vrai, il y en a un ». L’existence d’un tel peut entraîner un système de protection, de recommandation et même de chantage. Ainsi, certains prélats auraient pu protéger des collaborateurs, par estime pour eux, ou, considérant qu’ils étaient irréprochables sur le plan professionnel. Certains auraient pu, aussi, se taire, craignant d’être dénoncés à leur tour. Le rapport de 300 pages remis à Benoît XVI en novembre 2012 par trois cardinaux sur l’affaire des fuites Vatileaks — rapport transmis par Benoît XVI au pape François — contiendrait des informations sur ce lobby gay.

Ce qui aurait particulièrement irrité le pape François, c’est que les services du Vatican lui auraient caché des informations significatives dans le dossier de Mgr Battista Ricca. Informations, qui, si François les avait connues à temps, l’auraient dissuadé de nommer Ricca au sein de l’Institut pour les OEuvres de Religion, toujours selon Sandro Magister. Mgr Battista Ricca, 57 ans, avait gagné la confiance du pape François, notamment en tant que directeur de la Maison Sainte Marthe, où le nouveau pape a choisi d’habiter. Le pape François s’était fait présenter le dossier personnel concernant Mgr Battista Ricca et il n’y avait rien trouvé d’inconvenant. C’est une semaine après avoir nommé le prélat de l’IOR, que, rencontrant des nonces apostoliques, le pape a eu connaissance des antécédents homosexuels de Mgr Ricca.

Les révélations de Sandro Magister dans L’Espresso s’inscrivent dans le cadre de tensions autour de l’IOR, alors que le pape a entrepris de le réformer. Mgr Ricca était arrivé en 1999 à la nonciature de Montevideo, après des postes au Congo, en Algérie, en Colombie et en Suisse. Il serait arrivé en Uruguay avec son ami le capitaine Patrick Haari. De nombreux évêques, prêtres, laïcs et religieuses uruguayens auraient été scandalisés. En 2001, Mgr Ricca aurait été mêlé à une série d’incidents. Dans un lieu de rencontres pour homosexuels, il aurait reçu des coups. Mgr Ricca fut alors transféré au sein de la nonciature de Trinidad et Tobago.

Une fois rentré à Rome, en 2005, le prélat a été intégré dans le personnel diplomatique à la Secrétairerie d’Etat, le « ministère des Affaires étrangères » de l’Etat du Vatican. Parmi les missions qui lui ont alors été confiées, figurait le contrôle des dépenses des nonciatures. Selon Sandro Magister, des gens ont participé activement à une opération de dissimulation au bénéfice de Mgr Ricca en freinant les enquêtes menées à son sujet depuis l’époque des faits, y compris en occultant les rapports rédigés par le nonce en fonction à propos de Mgr Ricca et en veillant à ce que le dossier personnel de Mgr Ricca reste propre.

Fait nettement plus réjouissant, aujourd’hui, lundi 22 juillet 2013, l’avion de ligne dans lequel voyage le pape François pour participer aux 28èmes Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), un Airbus A330 d’Alitalia, a décollé à destination de Rio de Janeiro (Brésil) où il devrait atterrir à l’aéroport international à 16 h locales (21 h, heure de Rome).

Le Pape François est parti avec un bagage à main qu’il portait lui-même et s’est mis dans la file des passagers. Le voyage devrait durer 12 heures et l’avion survolera l’Italie, l’Algérie, la Mauritanie et le Sénégal pour se rendre à Rio, où une multitude de jeunes attendent le Pape.

Peu de temps avant le décollage, celui-ci leur a envoyé un tweet : « J’arrive à Rio dans quelques heures et mon cœur est rempli de joie parce que dans peu de temps je serai avec vous pour célébrer la XXVIII JMJ ». Le message a été envoyé aux plus de sept millions et demi d’abonnés au compte @Pontifex.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz