Quantcast
FLASH
[18/03/2019] Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  |  #GiletsJaunes : des violences signalées à Paris. Les GJ ont vu que le gouvernement ne comprend que la violence, alors ils recommencent pour être vraiment entendus  |  [15/03/2019] Attentat en Nouvelle-Zélande : 1/ Dreuz 1er média francophone à révéler que l’auteur est un néo-nazi. 2/ 1er à dire que ce n’est pas un attentat islamophobe mais raciste  |  Sur @CNN, Mehdi Hasan, chroniqueur de Intercept, fait le lien entre la fusillade dans une mosquée néo-zélandaise et le président #Trump  |  Attentat néo-nazi en Nouvelle Zélande : le nouveau bilan est de 49 morts, 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 juillet 2013

C’est une banale altercation de la circulation qui a viré au drame, ce lundi après-midi à Paris. Un homme de 46 ans, qui circulait rue Daumier, dans le 16ème arrondissement, a été frappé de trois coups de couteaux. Il a été conduit en urgence à l’hôpital Pompidou, avec un pronostic vital initialement engagé.
Vers 22 heures, son état était stabilisé et sa vie n’était plus en danger.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les faits se sont déroulés vers 17h45. L’homme se trouve alors derrière un coupé Mercedes SLK, arrêté au feu rouge. Le feu passe au vert, mais le conducteur de la SLK a visiblement d’autres préoccupations. Il est affairé au téléphone et ne se préoccupe guère des voitures qui attendent derrière lui. La future victime klaxonne. L’homme à la Mercedes, un garçon de 30 ans, descend de sa voiture. Le ton monte et l’agresseur retrourne dans son véhicule pour prendre un couteau. Il frappe alors l’autre automobiliste à trois reprises, d’abord à la jambe, puis à l’abdomen et à la pommette.

Recherché activement par les forces de l’ordre, et notamment la Brigade anti criminalité du 17ème arrondissement, première arrivée sur les lieux, le suspect a fini par se rendre en fin d’après-midi. Déjà connu des services de police, il a été placé en garde à vue. «On ne peut que dénoncer la montée de ce type de violences, notamment sur la route, commente Emmanuel Quemeneur, numéro deux du syndicat de police Alliance dans la capitale. Il est clair que l’agresseur n’a pas frappé pour faire peur mais pour faire mal.»

L’enquête a été confiée au premier district de police judiciaire

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75016/paris-trois-coups-de-couteau-pour-un-coup-de-klaxon-22-07-2013-3000109.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :