FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 juillet 2013

L’agresseur au couteau, âgé de 18 ans, a été condamné hier soir à 12 mois de prison, dont 9 mois ferme.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

S. I, l’agresseur au couteau âgé de 18 ans, qui a blessé dimanche, dans le secteur de Rabatau (8e arrondissement), un individu qui ne lui donnait pas la cigarette qu’il réclamait, a été condamné hier soir à 12 mois de prison, dont 9 mois ferme.

Toutefois, le tribunal correctionnel de Marseille, qui siégeait en comparution immédiate, n’a pas prononcé de mandat de dépôt. Le procureur de la République Anne Lezer avait réclamé 10 mois, dont 3 avec sursis.

Les débats, présidés par Estelle de Revel, visaient à établir avec certitude qui était l’agresseur et qui était l’agressé. En gros, quelles furent, le jour des faits, la responsabilité de l’un et celle de l’autre. Le mis en cause n’a pas contesté qu’il avait apostrophé la victime en traitant son vis-à-vis de « gros », puisque le ton était monté.

« J’ai sorti le couteau avant. J’ai compris qu’il voulait me frapper », a prétexté l’agresseur dans un système de défense hasardeux. « C’était un moyen de dissuasion », a-t-il ajouté. Le premier coup de poing avait certes été porté par la victime face à un homme armé d’un couteau, avant que le mis en cause ne blesse le jeune homme à la joue gauche. Un coup qui aurait pu lui trancher la carotide et avoir des conséquences plus graves.

Une ITT de 6 jours a été délivrée à la victime, qui s’est d’ailleurs courageusement présentée à l’audience, la joue masquée par un pansement.

L’avocate de la victime, Me Fabienne Bendayan, a tenu à replacer le rôle de chacun dans son contexte, afin que son client cesse d’être injustement montré du doigt. En fait, le mis en cause était accompagné de deux mineurs. Ils apostrophaient les passants en leur réclamant en vain une cigarette, jusqu’à la bagarre. Les deux plus jeunes avaient été mis hors de cause. Les faits ont été requalifiés en « violences volontaires avec arme ». En défense, Me Daniel Roscio a tenté de minimiser le rôle de son client.

http://www.laprovence.com/article/actualites/2463292/agresse-a-marseille-pour-une-cigarette-refusee-prison-ferme-pour-lauteur.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz