FLASH
[16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 juillet 2013

Le nombre d’élèves musulmanes voilées dans le canton de Vaud fait l’objet d’une présentation tendancieuse et lénifiante par le porte-parole du Département de la formation, de la jeunesse… et des cultes (DFJC) dans la Tribune de Genève du 13 juillet 2013. Cet exemple de discours est typique du déni de réalité venant de l’officialité, qui entend masquer l’entorse fondamentale faite au principe de l’égalité entre les sexes, voire entre les écolières. Selon M. Michael Fiaux, il n’y aurait que 200 écolières sur 40’000 qui porteraient le voile. Soit 0,5%.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Or, en disciple de Churchill, je ne crois que dans les statistiques que j’ai fabriquées moi-même.

Sachant qu’il y a environ 80000 éleves qui suivent l’école obligatoire Outre-Versoix, dont 40000 écolières (ttp://www.scris.vd.ch/Data_Dir/ElementsDir/7386/1/F/Numerus-02-2012_Scolarite%20obligatoire.pdf), il n’y en a en réalité que 22000 au total (dont 11000 écolières) dans le secondaire obligatoire (à partir de 12 ans), soit en âge pubère, l’âge à partir duquel les musulmans considèrent que le port du voile est recommandé pour les jeunes filles.

Sachant que le pourcentage de musulmans est de 4,3 % dans le canton de Vaud (arrondi ici à 4%), cela donne 11000 x 0,04 = 440 jeunes filles musulmanes. Donc un total de 200 sur 440, ce qui donne un pourcentage proche de 50% (45%, pour être plus précis).

On pourrait encore déduire de ce nombre de 11000 les écolières n’ayant pas eu leurs premières règles, dont l’âge moyen est de 13 ans en Suisse, selon diverses études disponibles sur le web, et le chiffre de 50% serait largement dépassé.

À ce stade, la premiere question qui se pose est de savoir combien parmi ces jeunes filles portent le voile librement, par choix personnel et non par imposition parentale.

La deuxième est de savoir si cela correspond à l’image d’égalité et de dignité que notre société se fait de la femme, surtout à gauche, si regardante d’habitude au moindre coup de canif au contrat « républicain », et si le solution du dialogue avec les parents est adaptée à une telle situation.

Bref, voilà la démonstration par des chiffres officiels qu’il est urgent de légiférer sur le plan cantonal, comme le conseille nolens volens le Tribunal fédéral dans son arrêt thurgovien. Car il ne s’agit nullement d’une « proportion marginale », comme l’écrit la Tribune, faisant preuve de peu d’esprit critique, mais bel et bien d’une proportion devenue majoritaire si mes calculs sont corrects.

http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/07/14/0-5-ou-50-le-pourcentage-des-eleves-musulmanes-voilees-n-est.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz