FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 juillet 2013

Le nombre d’élèves musulmanes voilées dans le canton de Vaud fait l’objet d’une présentation tendancieuse et lénifiante par le porte-parole du Département de la formation, de la jeunesse… et des cultes (DFJC) dans la Tribune de Genève du 13 juillet 2013. Cet exemple de discours est typique du déni de réalité venant de l’officialité, qui entend masquer l’entorse fondamentale faite au principe de l’égalité entre les sexes, voire entre les écolières. Selon M. Michael Fiaux, il n’y aurait que 200 écolières sur 40’000 qui porteraient le voile. Soit 0,5%.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Or, en disciple de Churchill, je ne crois que dans les statistiques que j’ai fabriquées moi-même.

Sachant qu’il y a environ 80000 éleves qui suivent l’école obligatoire Outre-Versoix, dont 40000 écolières (ttp://www.scris.vd.ch/Data_Dir/ElementsDir/7386/1/F/Numerus-02-2012_Scolarite%20obligatoire.pdf), il n’y en a en réalité que 22000 au total (dont 11000 écolières) dans le secondaire obligatoire (à partir de 12 ans), soit en âge pubère, l’âge à partir duquel les musulmans considèrent que le port du voile est recommandé pour les jeunes filles.

Sachant que le pourcentage de musulmans est de 4,3 % dans le canton de Vaud (arrondi ici à 4%), cela donne 11000 x 0,04 = 440 jeunes filles musulmanes. Donc un total de 200 sur 440, ce qui donne un pourcentage proche de 50% (45%, pour être plus précis).

On pourrait encore déduire de ce nombre de 11000 les écolières n’ayant pas eu leurs premières règles, dont l’âge moyen est de 13 ans en Suisse, selon diverses études disponibles sur le web, et le chiffre de 50% serait largement dépassé.

À ce stade, la premiere question qui se pose est de savoir combien parmi ces jeunes filles portent le voile librement, par choix personnel et non par imposition parentale.

La deuxième est de savoir si cela correspond à l’image d’égalité et de dignité que notre société se fait de la femme, surtout à gauche, si regardante d’habitude au moindre coup de canif au contrat « républicain », et si le solution du dialogue avec les parents est adaptée à une telle situation.

Bref, voilà la démonstration par des chiffres officiels qu’il est urgent de légiférer sur le plan cantonal, comme le conseille nolens volens le Tribunal fédéral dans son arrêt thurgovien. Car il ne s’agit nullement d’une « proportion marginale », comme l’écrit la Tribune, faisant preuve de peu d’esprit critique, mais bel et bien d’une proportion devenue majoritaire si mes calculs sont corrects.

http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/07/14/0-5-ou-50-le-pourcentage-des-eleves-musulmanes-voilees-n-est.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :