FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 27 juillet 2013

Une femme de 18 ans portant un voile intégral a refusé de se soumettre à un contrôle de police mercredi à Marseille. En plus de son refus, elle a agressé les forces de l’ordre. D’autres personnes l’ont rejointe. Résultat : trois policiers blessés et les interpellés remis en liberté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la nuit de mardi à mercredi à Marseille, trois policiers ont été tabassés après un contrôle d’identité qui a mal tourné. Vers 00h45 à proximité de la mosquée Es-Sunna, trois agents de police se sont approchés d’une jeune femme de 18 ans qui portait un voile intégral, le niqab. Conformément à la loi de 2010 sur le voile intégral, des policiers ont décidé de faire un contrôle d’identité. Mais cette dernière a refusé de se soumettre à l’autorité policière.

« Je n’obéis pas aux lois de la République »

« Je n’obéis pas aux lois de la République », a-t-elle expliqué. Elle s’est alors mise à crier et a dénoncé une agression de la police. Elle a même donné des coups de poing au visage d’un policier. C’est là que le compagnon de la jeune femme s’est interposé, de manière à empêcher définitivement le contrôle d’identité. L’homme a ensuite appelé à la rescousse. Une cinquantaine de personnes ont rejoint la bagarre et roué de coups les policiers de la tête aux pieds. L’arrivée de renforts a permis l’interpellation de quatre personnes dont la femme voilée. Mais tous ont été remis en liberté dans la nuit par le parquet de Marseille dans un souci d’apaisement en période de ramadan.

« Le message donné est hors de propos »

« Le signal donné à cette affaire par le parquet de Marseille nous laisse dans l’expectative la plus totale, explique David-Olivier Reverdy est secrétaire adjoint du Syndicat de police « Alliance » dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Comment peut-on s’en prendre aux forces de l’ordre et être remis en liberté sans garde à vue, sans être inquiété ? Il me semble que le message donné à la population et à la délinquance, qui je vous le rappelle est assez prégnante à Marseille, est un message qui est absolument hors de propos. On aurait aimé le soutien de la justice et non pas une défiance à ce sujet. Encore une fois, les agents de police de Marseille se sentent délaissés ».

http://www.rmc.fr/editorial/281900/niqab-un-controle-didentite-tourne-au-pugilat-a-marseille/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :