FLASH
[19/09/2017] Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  |  Suède taux de chômage: nés en Suède: 3.9%. Nés à l’étranger: 21.8% (Chiffres OCDE)  |  Attentat du métro de Londres : l’auteur est 1 réfugié d’Irak parce que les réfugiés sont des musulmans avec la haine des chrétiens  |  [17/09/2017] La Tunisie abolit l’interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans, mais la société islamique tolérante le rejette toujours  |  Grande Bretagne : la menace terroriste déclassée de « critique » à « sévère » – pas de risque imminent selon les services de renseignement  |  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont maintenant des déséquilibrés  |  Gare de Marseille : 4 touristes américaines ont été attaquées à l’acide par une femme qui a été arrêté, identité non indiquée  |  Exemple de la gauche solidaire: Albert Dupontel louait 300€/semaine un hôtel particulier de 1.149 m2 dans le 17e  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 juillet 2013

Le suspect numéro un dans les assassinats des opposants tunisiens Mohamed Brahmi et Chokri Belaïd est «très probablement» le même homme, Boubakeur El Hakim, né en France et condamné en mai 2008 pour avoir mis en place une filière jihadiste vers l’Irak, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Boubakeur El Hakim, qui aura 30 ans le 1er août, est né à Paris. Il avait été condamné à sept ans de prison ferme, assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Remis en liberté en janvier 2011, il ne fait depuis lors l’objet d’aucune enquête en France. Considéré comme l’un des organisateurs d’une filière jihadiste vers l’Irak où il s’était rendu pour combattre, il s’était illustré en appelant, dans plusieurs reportages réalisés en Irak par des médias français, ses «frères» du XIXe arrondissement de Paris à le rejoindre.

Le tribunal correctionnel avait estimé qu’il avait eu «un rôle de combattant» et «d’incitateur pour les jeunes Parisiens d’origine étrangère» de ce quartier, de «facilitateur» pour leur passage en Irak et de «superviseur».

Six autres personnes, liées à cette filière, avaient été condamnées en 2008 par le tribunal correctionnel de Paris, dont le principal organisateur de la filière, Farid Benyettou, condamné à 6 ans ferme et qui avait réclamé «le droit d’avoir des convictions», fussent-elles «extrémistes».

Suspect n°1

Les autorités tunisiennes avaient annoncé dès vendredi rechercher activement un islamiste radical du nom de Boubaker Hakim, qui peut également être transcrit de l’arabe en Boubakeur el-Hakim. Il est le suspect numéro un dans l’assassinat des députés d’opposition Mohamed Brahmi jeudi et Chokri Belaïd début février, tous deux tués selon elles avec la même arme.

Le gouvernement tunisien a publié une liste de 14 personnes — des extrémistes radicaux, certains appartenant à Ansar Ashariaa, principale organisation salafiste en Tunisie —, impliquées dans les deux meurtres. Quatre ont été arrêtées, huit sont en fuite, dont Boubaker Hakim, présenté comme le principal suspect, et deux sont en liberté conditionnelle, selon le ministre de l’Intérieur.

Boubaker Hakim est «un élément terroriste parmi les plus dangereux, objet de recherches au niveau international», avait indiqué le ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou. Il était déjà recherché en Tunisie pour détention et trafic d’armes, a-t-il précisé, ajoutant qu’il avait échappé récemment à la police et que de nombreuses armes avaient été retrouvées à son domicile.

http://www.leparisien.fr/international/un-francais-suspecte-d-avoir-tue-les-deux-opposants-tunisiens-29-07-2013-3016193.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz