FLASH
[19/07/2018] Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 31 juillet 2013

De nombreuses stations balnéaires enregistrent une hausse de l’insécurité, qu’elles peinent à enrayer.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Alors que le mois de juillet n’est pas encore terminé, nous totalisons déjà autant de procédures que pour toute la saison 2012 sur les plages de la région », s’alarme un CRS-MNS (maître-nageur sauveteur) affecté en Languedoc-Roussillon. L’été dernier, dans les colonnes du Midi libre, l’un de ses supérieurs évoquait déjà une hausse régulière de la délinquance de l’ordre de «6 % par an». Une statistique bien partie, donc, pour gonfler encore. «Ces temps-ci, la météo est particulièrement chaude et les plages sont bondées, ce qui accroît aussi mathématiquement les comportements délictueux », observe un autre CRS-MNS qui officie sur la Côte d’Opale.

Les incidents en effet se multiplient. Une ville comme Le Havre, par exemple, serait particulièrement touchée. «Là-bas, il ne se passe pratiquement pas une journée sans qu’il y ait des bagarres entre bandes de jeunes sur la plage», raconte un policier. À Nice, deux de ses collègues ont été violemment agressés mardi dernier. Appartenant à l’une des 13 compagnies de CRS envoyées l’été en renfort dans les zones de forte affluence jugées les plus exposées à la délinquance par le ministère de l’Intérieur (voir infographie), ils patrouillaient sur la promenade des Anglais à VTT lorsqu’ils ont demandé à trois jeunes originaires de la région parisienne de ne pas se promener torse nu. «Le ton est monté, les lacrymos des policiers n’ont pas fonctionné et la petite bande en a profité pour s’emparer de leurs matraques télescopiques et les frapper», détaille une source policière.
Alcool et cannabis

«La Côte d’Azur n’est pas un défouloir pour délinquants en vacances», a, quant à lui, tonné le syndicat Alliance dans un communiqué. «L’été, des bandes de voyous se déplacent des banlieues vers le littoral, explique Éric Mildenberger, son délégué général CRS. Or nous avons perdu l’équivalent de dix compagnies de CRS en cinq ans, soit 1900 hommes sur 12.000…»

En bord de mer, certains petits délinquants ne font pas bon ménage avec les vacanciers venus en famille les sacs remplis de crème solaire, de pelles et de seaux. «Des jeunes considèrent que fumer du cannabis est entré dans les mœurs et ne se gênent pas pour le faire sur la plage, raconte Éric Janssens, délégué national CRS-MNS d’Unité SGP Police. D’autres consomment de l’alcool, se baladent avec des chiens dangereux sans muselière, mettent la musique à fond, sans compter l’inflation de tout un tas d’autres incivilités qui peuvent dégénérer, comme à Marseille où un policier aurait pu périr noyé alors que tout était parti d’un jet de sable…»

Les événements violents récemment déroulés sur les rivages de la Cité phocéenne ne surprennent pas outre mesure un policier basé au Touquet: «Le manque d’effectifs commence à se faire sentir. Ici, on est passé de 9 à 5 pour 1500 mètres de plage, on est à la limite minimale.» En quelques années, le nombre de CRS-MNS – ces forces de l’ordre affectées à la fois à la surveillance des baignades et à la prévention de la délinquance sur les plages – a chuté de près d’un tiers, passant de 641 en 2007 à 471 aujourd’hui. En 2002, on en comptait encore 722, déployés dans 126 des quelque 380 communes du littoral français pourvues de plages. «Aujourd’hui, nous ne sommes plus présents que dans 99 d’entre elles et certains délinquants se tiennent au courant de nos affectations pour éviter les stations où nous demeurons…», regrette Éric Janssens, présent chaque année sur la plage de Port-la-Nouvelle (Aude).

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/26/01016-20130726ARTFIG00514-la-delinquance-gagne-les-plages.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz