FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 31 juillet 2013

Cinquante-six pour cent des Français jugent que la réaction du gouvernement n’a pas été assez ferme pendant les violences urbaines qui ont touché la ville de Trappes (Yvelines), selon un sondage Ifop, pour l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, diffusé mercredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’étude proposait aux sondés de qualifier la manière dont a réagi le gouvernement face aux événements de la mi-juillet selon trois propositions : « trop fermement », « comme il faut » ou « pas assez fermement ».

Une légère majorité (56%) a ainsi estimé que la réponse gouvernementale n’avait pas été assez ferme, 42% des personnes interrogées la jugeant adéquate. Enfin, 2% des Français ont à l’inverse trouvé la réaction du gouvernement trop ferme.

Les disparités se creusent selon les affinités politiques. Seuls les sympathisants de gauche jugent que le gouvernement a réagi « comme il faut » (64%), les sympathisants de l’UMP et du FN regrettant pour leur part un manque de fermeté, respectivement à hauteur de 68% et 91%.

Enfin, des différences peuvent être constatées selon la profession des personnes interrogées. Les sondés exerçant une profession libérale ou étant cadres supérieurs jugent en majorité – 54% – la réponse du gouvernement opportune, pour 36% des employés et 31% des ouvriers.

Trappes, située à 35 km à l’ouest de Paris, a été le théâtre de violences urbaines et de vives tensions à la mi-juillet, survenues à la suite du contrôle policier d’une femme entièrement voilée, ce qui est interdit.

Sondage réalisé du 24 au 26 juillet par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

http://actu.orange.fr/france/trappes-56-des-francais-jugent-la-reaction-du-gouvernement-pas-assez-ferme-afp_2487386.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz