FLASH
[20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 août 2013

ALeqM5jvmcw_HSZVRX2-vblOf2CCIjPAHQ

Des migrants subsahariens avaient lancé, le 26 juin dernier, un « assaut massif » contre la frontière grillagée qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Selon les autorités locales, une centaine de clandestins étaient parvenus à entrer en territoire hispanique.

Les assauts de migrants subsahariens sur l’imposante barrière qui entoure l’enclave de Melilla se multiplient ces derniers mois.

Ces groupes de migrants venus d’Afrique subsaharienne lancent régulièrement des assauts contre la frontière à Melilla, espérant pénétrer sur le continent européen.

Melilla, peuplée de 80 000 habitants, est la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec le continent africain, avec l’autre enclave espagnole de Ceuta, également située sur la côte méditerranéenne du Maroc.

Fin 2012, des associations de défense des droits de l’homme ont affirmé que 20 000 à 25 000 clandestins originaires d’Afrique sub-saharienne se trouvaient sur le sol marocain.

Le préfet de Melilla, Abdelmalik El Barkani, avait souligné en mai la difficulté pour les autorités espagnoles de répondre à la forte pression migratoire aux portes des enclaves.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et ce sont donc environ 6 400 subsahariens qui ont été expulsés du Maroc depuis le début de l’année 2013, selon le rapport de l’AMDH (association marocaine des droits de l’homme, qui fait état de « violences » et de « brutalités » de la part des autorités marocaines.

Le ministère de l’Intérieur marocain a qualifié ces accusations « d’infondées », affirmant que « l’action des services de sécurité dans le cadre de leur lutte contre la migration illégale est strictement encadrée par la loi ».

« Les mauvais traitements et les brutalités contre les migrants n’ont pas cessé depuis le début de l’année en cours », a déclaré à l’AFP Hassan Aammari, responsable de la commission de l’immigration de l’AMDH.

Mais selon le ministère de l’Intérieur marocaine, « la loi relative au séjour des étrangers au Maroc accorde toutes les garanties nécessaires à ces personnes et confère une protection particulière aux femmes enceintes et aux mineurs ».

Le racisme musulman contre les noirs n’est cependant pas punit par la sharia.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :