FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 août 2013

ALeqM5jvmcw_HSZVRX2-vblOf2CCIjPAHQ

Des migrants subsahariens avaient lancé, le 26 juin dernier, un « assaut massif » contre la frontière grillagée qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Selon les autorités locales, une centaine de clandestins étaient parvenus à entrer en territoire hispanique.

Les assauts de migrants subsahariens sur l’imposante barrière qui entoure l’enclave de Melilla se multiplient ces derniers mois.

Ces groupes de migrants venus d’Afrique subsaharienne lancent régulièrement des assauts contre la frontière à Melilla, espérant pénétrer sur le continent européen.

Melilla, peuplée de 80 000 habitants, est la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec le continent africain, avec l’autre enclave espagnole de Ceuta, également située sur la côte méditerranéenne du Maroc.

Fin 2012, des associations de défense des droits de l’homme ont affirmé que 20 000 à 25 000 clandestins originaires d’Afrique sub-saharienne se trouvaient sur le sol marocain.

Le préfet de Melilla, Abdelmalik El Barkani, avait souligné en mai la difficulté pour les autorités espagnoles de répondre à la forte pression migratoire aux portes des enclaves.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et ce sont donc environ 6 400 subsahariens qui ont été expulsés du Maroc depuis le début de l’année 2013, selon le rapport de l’AMDH (association marocaine des droits de l’homme, qui fait état de « violences » et de « brutalités » de la part des autorités marocaines.

Le ministère de l’Intérieur marocain a qualifié ces accusations « d’infondées », affirmant que « l’action des services de sécurité dans le cadre de leur lutte contre la migration illégale est strictement encadrée par la loi ».

« Les mauvais traitements et les brutalités contre les migrants n’ont pas cessé depuis le début de l’année en cours », a déclaré à l’AFP Hassan Aammari, responsable de la commission de l’immigration de l’AMDH.

Mais selon le ministère de l’Intérieur marocaine, « la loi relative au séjour des étrangers au Maroc accorde toutes les garanties nécessaires à ces personnes et confère une protection particulière aux femmes enceintes et aux mineurs ».

Le racisme musulman contre les noirs n’est cependant pas punit par la sharia.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz