Publié par Gaia - Dreuz le 1 août 2013

Une possible « question d’héritage » serait à l’origine d’une dispute familiale qui a mal tourné dans une maison du quartier de Guilhemery, dans l’Est de la ville rose

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un homme a été tué par balles vers 01h30 lundi à son domicile toulousain et trois personnes de la même famille ont été grièvement blessées, à la suite d’une dispute familiale qui a dégénéré à l’occasion d’un repas tardif.

Une violente dispute a eu lieu dans une maison du quartier de Guilhemery, dans l’est de la Ville rose, entre deux frères d’une famille libanaise, vraisemblablement musulmane, le repas tardif évoquant une rupture de jeûne en période de ramadan, a indiqué le procureur-adjoint de Toulouse Denis Chausserie-Laprée.

« Les raisons précises de cette flambée de violence ne sont pas encore connues car aucune audition n’a pu être réalisée en raison de l’état des victimes survivantes, toutes hospitalisées », a indiqué le magistrat, précisant que « le mort a été atteint de deux balles dans la tempe, sa femme est blessée d’un coup de feu à la bouche, et leur fille de 14 ans est blessée à l’arme blanche ».

« Quant à l’auteur des coups de feu, il a été gravement blessé au cou et au thorax par une arme blanche », a-t-il ajouté.

Le site de France3 Midi-Pyrénées explique la dispute par une possible « question d’héritage » et livre un scénario du drame en citant une source policière: l’auteur des coups de feu, âgé de 57 ans, aurait d’abord ouvert le feu sur sa belle-soeur, la blessant grièvement, puis il aurait riposté à un coup de tournevis à la gorge porté par son frère, en tuant ce dernier avec son arme à feu.

Le tireur, blessé à l’arme blanche, serait dans un état grave mais « le pronostic vital n’est plus engagé », a estimé le procureur en début d’après-midi.

Selon le magistrat, les enquêteurs, après les constatations de la police scientifique, s’efforceront « d’entendre les blessés au plus vite pour comprendre le scénario du drame et lui donner un qualificatif pénal ».

www.sudouest.fr/2013/07/22/une-dispute-familiale-degenere-a-toulouse-un-mort-trois-blesses-1121638-7.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz