FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 août 2013

Le patrimoine de la fille ainée d’Islom Karimov, le président de la République d’Ouzbékistan, notamment sa résidence varoise à Gassin, est visée par deux enquêtes, l’une française, l’autre suisse.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

À mille lieues de la discrète Mazarine ou de la besogneuse Claude Chirac, les filles du président ouzbek, Islom Karimov, font plutôt dans l’ostentatoire… Au grand bonheur des paparazzi lors de leurs apparitions dans les soirées jet-set de Cannes, Monaco ou encore Saint-Tropez.

Mais au risque, aussi, de s’attirer les foudres de la justice qui s’intéresse désormais au patrimoine immobilier de Gulnara Islomovna Karimova, 40 ans, la fille aînée du président Ouzbek, notamment à son pied-à-terre varois !

Villa avec piscine aux portes de Saint-Tropez

Dans la famille Karimov il y a donc le père, Islom, qui règne d’une main de fer sur ce territoire de l’ex-URSS depuis 1990.

Et puis il y a ses deux héritières, nettement plus bling-bling que leur austère papa-président d’Ouzbékistan. La cadette, Lola, est une habituée des pages people. L’aînée, Gulnara, risque, elle, de défrayer la rubrique judiciaire ! Une instruction pour blanchiment vient en effet d’être lancée en France.

Comme l’a révélé Rue 89, le pôle financier du parquet de Paris s’intéresse aux acquisitions de Gulnara Karimova sur le territoire national, notamment une villa avec piscine à Gassin, dans le Var.

Enquête en Suisse

Le juge Serge Tournaire, qui a été désigné pour enquêter, va emboîter le pas de ses homologues suisses. Dès l’été dernier, le parquet général de Berne avait déjà commencé à s’intéresser à la fortune de Gulnara Karimova.

En juin 2012, son « insistance » bien peu diplomatique, avait mis la puce à l’oreille des autorités suisses. À plusieurs reprises la fille aînée du président ouzbek s’était rendue dans une banque helvète pour tenter d’y faire un très gros retrait : quelque 600 millions de francs suisses… Problème, Gulnara Karimova n’en est pas l’ayant droit.

Pour les Suisses, l’argent appartient en fait à un homme d’affaires ouzbek, Bekhzod Akhmedov, qui en 2012 a racheté le château Groussay dans les Yvelines… Un prête-nom ? C’est ce que tente aujourd’hui de découvrir la justice suisse, et donc française.

Une « baronne du vol »

Dans un câble publié par Wikileaks en 2010, des diplomates américains ont décrit Gulnara Karimova comme une « baronne du vol » et le personnage public « le plus haï d’Ouzbékistan ». Selon eux, la jeune femme aurait extorqué des millions de dollars à des entrepreneurs ouzbeks et à des investisseurs étrangers.

Outre l’ancienne « maison de campagne » de la duchesse de Charost dans les Yvelines, l’enquête porte également sur l’acquisition en 2009 d’un joli pied-à-terre dans le 16e arrondissement de Paris et, l’année suivante, d’une villa à Gassin, quartier de la Chêneraie, aux portes de Saint-Tropez. Avec quel argent ? C’est bien la question. Gulnara Karimova, ne manquerait pas de ressources.

Ex-ambassadrice à l’ONU, chanteuse au duo remarqué avec Gérard Depardieu, la fille du président est aussi une brillante business-woman dans son pays où elle dirige un empire présent dans les télécommunications, les hydrocarbures, le coton, la restauration, les médias, les night-clubs, l’hôtellerie et l’immobilier.

http://www.nicematin.com/derniere-minute/enquete-sur-la-villa-varoise-de-la-fille-du-president-ouzbek.1376841.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :