FLASH
[23/10/2018] Effet Trump : après avoir fait une réduction d’impôts massive et historique, Trump baisse de 10% les impôts sur le revenu des classes moyennes  |  Incroyable ! Entre Trump et Harley, les fans de la marque ont choisi Trump : les ventes ont chuté de 13% après qu’ils ont annoncé déplacer une partie de la production à l’étranger. Trump a encouragé le boycott d’Harley, les aficionados ont suivi  |  Les restes du journaliste/terroriste/antisémite #Khashoggi découverts dans le jardin de la maison du consul saoudien  |  Comportement raciste à vomir, réaction coupable : un homme refuse d’avoir une femme noire à côté de lui, Ryanair la change de place  |  [22/10/2018] Effet Trump : Les Etats-Unis vont « commencer à couper » l’aide aux pays d’Amérique centrale qui favorisent l’immigration illégale  |  Nice : 50 « individus » ( pas besoin de vous faire un dessin) bloquent les rues pour le tournage sauvage d’un clip, la police intervient  |  Nîmes: Un homme a tiré sur des policiers au nord du boulevard Gambetta  |  Ce matin, il y a eu une attaque au couteau dans la ville juive illégalement occupée par les Arabes d’Hebron, le colon arabe terroriste a été abattu  |  L’antisémite et faux négationniste Faurisson est mort – il prétendait que la Shoah n’a pas existé alors qu’il connaissait la vérité – allons pisser sur sa tombe  |  Le journaliste Carl Bernstein (qui a révélé le Watergate) fait maintenant dans la Fake News: Il affirme que Trump va qualifier les élections de mi-mandat d' »illégitimes » si les Démocrates gagnent  |  Le saviez-vous : selon la loi de l’Autorité palestinienne, vendre un terrain à un juif est illégal et puni de la peine de mort. Et Israël est accusé d’Apartheid ?  |  [21/10/2018] Nouveau sondage très important de NBC/WSJ: le taux de popularité de Trump est supérieur à celui d’Obama à la même période de 2010 – #Trump : 47%, #Obama 44%  |  Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 août 2013

SYDNEY, 1 août 2013 (AFP) – Les premiers demandeurs d’asile tombant sous le coup d’une nouvelle loi australienne contre l’immigration illégale et le trafic d’êtres humains sont arrivés jeudi en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où ils resteront même si leur dossier est accepté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement travailliste de Canberra a annoncé le 19 juillet que les boatpeople ne seraient plus tolérés dans le pays mais renvoyés en Papouasie-Nouvelle-Guinée ou chez eux.

Jeudi, 40 demandeurs, en majorité des hommes afghans et iraniens, ont été envoyés par avion depuis l’île australienne de Christmas Island, dans l’océan Indien, sous escorte policière et avec une assistance médicale.

Pour le ministre de l’Immigration Tony Burke, ces expulsions témoignent de la détermination de l’Australie à endiguer le flux de réfugiés sur son sol.

« La promesse que font les passeurs aux réfugiés avant de les envoyer en pleine mer qu’ils pourront vivre et travailler en Australie est désormais vaine », a estimé le ministre.

Les organisations humanitaires et de défense des droits de l’Homme se sont insurgées contre ces dispositions et dénoncé la précarité dans laquelle vivent les boatpeople dans le centre de rétention de Manus Island, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les Nations unies se sont dites « troublées » par la nouvelle loi.

Le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR) a fait état de « lacunes » juridiques importantes dans le traitement des demandes d’asile, relevant entre autres la « rétention sans limite de temps, systématique et arbitraire ».

Le renvoi des boatpeople vers Manus Island et l’Etat de Nauru dans le Pacifique, mis en place il y a quelques années par la droite australienne avant son annulation par la gauche, a été réinstauré par les travaillistes en 2012.

Une fois leur demande acceptée, ils pouvaient s’ils le souhaitaient s’installer en Australie. Selon les nouvelles règles en vigueur, ils n’y seront pas autorisés, quoi qu’il arrive.

Le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle Guinée Peter O’Neill a expliqué avoir accepté cet arrangement moyennant l’octroi par l’Australie de centaines de millions de dollars destinés à des projets d’infrastructure.

Canberra a ainsi promis 489 millions de dollars (330 millions d’euros) pour la reconstruction d’un hôpital, la rénovation des universités, la construction d’une autoroute et d’un tribunal dans la capitale Port Moresby.

http://www.tahiti-infos.com/L-Australie-renvoit-les-premiers-refugies-au-titre-de-sa-nouvelle-loi-sur-l-immigration_a80119.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz