FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 août 2013

Un drame conjugal a sans doute été évité au Perreux. Un mari violent a été condamné mardi au tribunal correctionnel de Créteil à 5 ans de prison dont 1 avec sursis pour avoir battu sa femme. Une condamnation qui intervient alors que le département vient de connaître, à 24 heures d’intervalles, deux affaires familiales dramatiques dans lesquels les femmes ont été les victimes de leur mari.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Avec ce nouveau jugement de sévérité, la justice envoie un signal fort aux hommes suspectés de violences à l’égard des femmes…

Samedi dernier, une dame du Perreux se présente au commissariat de Nogent. Elle entend dénoncer les violences dont elle est victime de la part de son mari. Au policier qui la reçoit, elle confie que depuis près de trois semaines, son mari la bat sans qu’elle sache vraiment pourquoi. Coups de poings, gifles, de manche à balai et même de cordon de chicha s’enchaînent sans motif.

La nuit précédente, alors qu’il avait bu, il s’est jeté sur elle alors qu’elle dormait, en compagnie de son bébé de quelques mois. Il l’a menacée de mort et agressée. Prenant très au sérieux les allégations de la dame, les policiers la font examiner par le service de consultations médico-judiciaires qui atteste de la véracité des faits : la dame présente des traces de violence et quatre plaies saignantes. Elle se voit délivrer 10 jours d’ITT.

Quand ils se rendent au domicile conjugal, les policiers découvrent une couette ensanglantée percée de nombreux coups de couteau que l’homme n’a pas eu le temps de faire disparaître.

Placé en garde à vue, le mari, âgé de 27 ans, finit par reconnaître sa violence. Déféré lundi pour être jugé en comparution immédiate, il a écopé d’une peine de 5 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis.

En situation irrégulière, il devrait faire l’objet d’un arrêté d’expulsion à l’issue de sa peine.

Source (merci allah babar) http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/il-battait-sa-femme-a-coups-de-manche-a-balai-13-06-2013-2891395.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz