Publié par Gaia - Dreuz le 5 août 2013

Près de 180 immigrés sont arrivés, en deux groupes, au cours de la journée de dimanche sur la petite île italienne de Lampedusa, mais trois femmes ont perdu la vie au cours du voyage, selon des témoignages, ont annoncé les autorités.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un groupe de 90 immigrés de nationalité somalienne, dont 14 femmes, a été intercepté sur un canot pneumatique en dérive dans le canal de Sicile et secouru par un navire marchand qui a accompagné les candidats à l’immigration jusqu’à Lampedusa où ils ont été pris en charge par la police.

Les immigrés, qui semblaient épuisés et en mauvaise condition physique, ont affirmé que le voyage a duré cinq jours et que trois femmes sont mortes au cours de ce périple, dont les corps ont été abandonnés en mer.

Un autre groupe de 84 immigrés, dont neuf femmes, a été secouru dans la nuit par une embarcation militaire italienne alors qu’il se trouvait sur un autre canot pneumatique au sud de Lampedusa.

Lampedusa, île de 20 km2, est plus proche des côtes nord-africaines, situées à environ 100 km, que de la Sicile (plus de 200 km). En 2011, avec les printemps arabes, près de 50 000 migrants et réfugiés avaient déferlé sur Lampedusa et les autorités s’étaient retrouvées débordées.

Depuis le début de l’année, quelque 12 000 immigrés ont débarqué sur les côtes italiennes, dont la majorité à Lampedusa.

http://www.lapresse.ca/international/europe/201308/04/01-4676870-italie-180-immigres-debarquent-a-lampedusa-3-morts.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz