Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 6 août 2013

Une bijouterie de Cambrai a été attaquée pour la seconde fois en juin, blessant la propriétaire, après avoir tué son mari en 2011. Trois hommes ont finalement été interpellés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lundi, trois hommes de nationalité roumaine ont été interpellés et deux ont été mis en examen, accusés du vol d’une bijouterie à Cambrai (Nord) dans lequel la propriétaire, veuve depuis un précédent braquage, avait été blessée. Le 20 juin en effet, les malfrats s’en étaient violemment pris à la bijoutière, lui cassant le bras, tandis que cette commerçante est la veuve d’Hervé Bouquignaud, tué à coups de couteau pour 40 euros en 2011 dans la même bijouterie.

Très émue, cette dernière s’est confiée au micro de RTL. « Je suis soulagée de voir que ces trois individus ont été mis hors d’état nuire. La police a fait un travail extraordinaire », témoigne-t-elle, ne cachant pourtant pas son scepticisme. « Quand ils ressortiront, ils recommenceront parce que malheureusement, ils n’auront pas été assez punis », juge-t-elle.

Ce nouveau braquage n’a pas manqué de raviver ses plaies. « Moi qui ne suis pas quelqu’un qui pleure, j’ai beaucoup pleuré et je continue à pleurer beaucoup, ça me rappelle énormément de souvenirs, ça me rappelle la mort de mon mari », affirme-t-elle, avant de déplorer les conditions qui entourent aujourd’hui le métier de bijoutier.

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/bijouterie-braquee-a-cambrai-la-veuve-blessee-deplore-un-metier-devenu-detestable-7763594585

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz