FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 6 août 2013

Lundi, un jeune homme de 19 ans originaire de Saint-Rémy-en-Bouzemont se trouvait toujours entre la vie et la mort après avoir reçu un coup de fusil dimanche soir à Giffaumont.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est une banale altercation qui s’est soldée par une issue tragique. Jonathan, 19 ans et originaire de Saint-Rémy-en-Bouzemont, a reçu une balle dans la tête dimanche soir.

Tout commence route de Montier-en-Der, à Giffaumont, vers 20 h 15, plus précisément à l’intersection de la D55 et de la D13 à proximité du réparateur de bateaux « Béneteau service loisirs ».

Une agression en deux temps

Quatre jeunes d’une vingtaine d’années, trois garçons et une fille résidant tous la région du Der, roulent à bord d’une Peugeot 206 CC en direction du lac du Der tout proche. Route de Montier-en-Der, ils croisent le chemin d’un autre groupe de jeunes, circulant eux aussi en voiture. La rencontre va rapidement virer au drame. Les occupants des véhicules descendent et une altercation éclate à propos d’un apparent refus de priorité. Un coup de klaxon aurait même été donné. Mais tous finissent par regagner leur véhicule respectif. C’est en tout cas ce que laissent entendre les premiers témoignages recueillis sur place juste après les faits. Le conducteur de la Peugeot reprend alors sa route en direction du lac du Der.

Quelques minutes plus tard, il s’apprête à stationner sur le parking proche du restaurant « Croc’O Der ». Il est 20 h 30 environ. C’est alors que l’autre véhicule refait son apparition. Le chauffeur se serait alors arrêté à quelques mètres des jeunes de la région vitryate. L’un des occupants – les témoins parlent de deux ou trois personnes présentes dans la voiture – en serait descendu avant de se munir d’une carabine qui se trouvait à bord du véhicule. Il aurait alors mis en joug la Peugeot 206, décapotée à ce moment-là, avant de faire feu.

Jonathan, 19 ans, un jeune homme sans histoire, avait pris place à l’arrière gauche du véhicule. La balle l’a atteint en pleine tête. Son agresseur et les autres occupants de la voiture ont immédiatement pris la fuite.

Alertés par les amis de la victime, les pompiers de Vitry et de Saint-Rémy-en-Bouzemont arrivent rapidement sur les lieux du drame. L’équipe médicale du SMUR médicalise Jonathan sur place. Rapidement, le médecin décide, en raison de la gravité de la blessure du jeune homme, de le faire évacuer vers le CHU de Reims par hélicoptère. Lundi, le pronostic vital du jeune homme était encore engagé selon une source proche de l’enquête.

« Il ne méritait pas ça ! »

Lundi matin, pour les besoins de l’enquête, les amis de Jonathan sont retournés à l’endroit où le jeune homme a été blessé. Tous sont particulièrement marqués par la scène qui s’est déroulée sous leurs yeux quelques heures auparavant. La nuit de dimanche à lundi, ils se trouvaient à l’hôpital, aux côtés des parents de Jonathan. « Il ne méritait pas ça. Il aimait tout le monde, témoigne l’un d’entre eux. Et voilà qu’un connard arrive et lui tire dessus. »

Une autre renchérit, parlant de lui comme de leur « meilleur copain » : « C’est arrivé alors qu’on s’apprêtait à aller manger. On avait l’habitude de passer tous nos week-ends ensemble… » Sur place, les constatations ont été faites dimanche soir et lundi matin par les gendarmes, sur un périmètre devenu scène de crime. Muni d’un détecteur de métaux, un Technicien en identification criminelle (Tic) était hier à la recherche d’un étui de balle.

Co-saisis, la compagnie de gendarmerie de Vitry-le-François, la brigade de Thiéblemont, avec le renfort de l’équipe de Giffaumont, mais aussi la section de recherche de Reims ont mis d’importants moyens en place pour interpeller l’auteur du tir et ses complices. À commencer par le déclenchement du plan Hibou sur les départements de la Marne, la Haute-Marne et l’Aube. Si aucune interpellation n’a encore eu lieu, l’enquête semble pourtant avancer à grands pas selon le substitut du procureur de Châlons-en-Champagne en charge de ce dossier.

> Les gendarmes lancent un appel à témoin : toute personne ayant été témoin de l’altercation ou du coup de feu peut joindre la brigade de gendarmerie de Thiéblemont au 03.26.73.81.28.

http://www.lunion.presse.fr/accueil/il-prend-une-balle-dans-la-tete-pour-un-refus-de-priorite-jna0b0n171427

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz