Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 août 2013

drilling-derrick

Une société israélienne, Delek Group, vient d’annoncer qu’il va construire des pipelines en Turquie et dans plusieurs Etats arabes pour exporter le gaz israélien.

Cette annonce fait suite à une demande de clients qui sont habituellement plus enclins à appeler au boycott des produits israéliens qu’à les acheter.

La Turquie, la Jordanie, l’Egypte, mais aussi l’Autorité palestinienne ont frappé à la porte des producteurs de gaz israéliens, rapporte le journal économique israélien Globes, lesquels n’ont pas répondu par un boycott en retour.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Bien au contraire, Delek Group est en discussion avec des compagnies installées dans ces pays afin de construire les pipelines qui permettront d’acheminer le gaz israélien, indique Reuters.

Par ailleurs, Delek envisage de construire une usine de gaz liquide en Israël.

Si j’appartenais à la mouvance extrémiste des boycotteurs de produits israéliens, je me sentirais cocu que les Palestiniens achètent du gaz israélien. Car c’est une chose que de feindre ignorer cette information afin qu’elle ne filtre pas sur internet – les grands médias ne risquent pas de la publier car elle brouille le paradigme israéliens/bourreaux- palestiniens/victimes, c’en est une autre que de vivre avec lorsqu’on a été conditionné à haïr Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.jta.org/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz